Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Fête des mères, passage commercial quasi obligé
 

Côte d'Ivoire : Fête des mères, passage commercial quasi obligé

 
 
 
 5292 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 21 mai 2019 - 14:40

Commerce aux couleurs de la fête des mères mardi à  Abidjan (ph KOACI)


© Koaci.com - Mardi 21 Mai 2019 -  Dimanche c’est la fête des mères, passage obligé commercial en Côte d’Ivoire comme ailleurs. Acheter un présent à  offrir à  sa mère, femme ou autre proximité féminine pas encore mère mais qui aussi en réclame, une quasi injonction pour qui ne souhaite être vilipendé.


Soulante ou motivante, une sorte de dictée sociale qui tranche avec le certain degré d’indifférence mesuré lors de la fête des pères mais qui contraint ceux qui s’oublient à  au moins, une fois dans l’année, se rappeler qu’ils sont nés de quelqu’un.

C’est dans ce contexte que cette agitation du moment est observée dans le pays, une aubaine pour les commerçants dont les corporations eurent jadis l’idée de marquer le temps avec des fêtes aux thématiques qui piègent l'affect.

Dépenser sur ordre collectif, s’allier à  une conscience commerciale imposée, difficile de préserver son porte à  faux pour qui est de bonne foi morale vis-à -vis de sa génitrice ou de son espoir reproductif.

On rentre alors dans la danse ou on tombe dans le piège, une chose est sûre, on consomme. Serge ira acheter une montre de pacotille au Plateau entre midi et deux pour sa mère et une de ses « tanties » sans pour autant délaisser sa compagne pas encore maman ou une de ses copines qui s’y voit déjà .

Bénédicte elle, optera pour un parfum en fonction de ses maigres moyens, histoire de faire comme tout le monde et espérer faire plaisir à  sa mère.

La philosophie du « cadeau » bien souvent associée la société ivoirienne, rivalisera à  coup sûr dimanche avec d’autres aussi systémiques et tout aussi fondamentalement commerciales.

Akissi Kouamé
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Abonnés
 
Côte d'Ivoire: Meurtre d'un étudiant à Cocody, la police détient le pr...
 
 
Côte d'Ivoire: Meurtre d'un étudiant à Cocody, la police détient le principal suspect
Société
 
Côte d'Ivoire: Concours d'entrée à l'INFAS, 48 653 candidatures enregi...
 
 
Côte d'Ivoire: Concours d'entrée à l'INFAS, 48 653 candidatures enregistrées pour 3 500 places disponibles
Côte d'Ivoire: Drame, à Abengourou, 16 personnes perdent la vie dans un grave accident de circulation
Abonnés
Côte d'Ivoire: Drame, à Abengourou, 16 personnes perdent la vie d...
Côte d'Ivoire il y a 18 heures
 
Burkina Faso: Quatre personnes tuées dans le village de Samboulga
Société
Burkina Faso: Quatre personnes tuées dans le village de Samboulga
Burkina Faso il y a 20 heures
 
Burkina Faso: Un couvre-feu instauré dans la province du Loroum après plusieurs attaques terroristes
Société
Burkina Faso: Un couvre-feu instauré dans la province du Loroum a...
Burkina Faso il y a 20 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Fête des mères, passage commercial quasi obligé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Le système nous piège effectivement on devient mouton de ces trucs inventés pour te faire dépenser sous couvert de bonnes pensées psssssssss
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
zougrana
non Akissi de koaci tes foret pour faire réfléchir. J'aime tes articles. J'en redemande. Y'a pas ton deux. La fête des meres la on va faire comment? tu paies pas cadeau on t'insulte
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
du n'importe quoi.... je donne á manger et des cadeaux á ma vieille quand je peux pendant l'année.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement