Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Ministère de la construction, à  quand la signature de la demande d'informations  du conflit foncier à  « Mokeyville » ou « N'gouimbo » ?
 

Côte d'Ivoire : Ministère de la construction, à  quand la signature de la demande d'informations du conflit foncier à  « Mokeyville » ou « N'gouimbo » ?

 
 
 
 6755 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 21 mai 2019 - 09:54

Yakro et le document (Ph 2)-

© koaci.com – Mardi 21 Mai 2019 - Un conflit foncier oppose des populations à  Yamoussoukro depuis une dizaine d’années.

L’affaire a été portée devant les juridictions et les plaignants sont toujours en attente d’une décision finale.

C’est dans cette attente qu’une personne qui n’aurait rien avoir avec ce conflit, a proposé à  l’Etat de vendre les parcelles pour la construction des logements sociaux.
Ainsi donc, la parcelle dont les propriétaires terriens ont baptisé « N’gouimbo » est devenue « Mokeyville ».

Une demande d’informations a été faite auprès du Ministère de la Construction, du logement et de l’Urbanisme afin de se prononcer sur l’existence du plan relatif à  l’arrêté No 0183/MCU/DGUF / DU/ SDAT au 7 janvier 2017.

Selon les plaignants, les parcelles de terrains dont-ils seraient détenteurs de droit coutumier, ont été fusionnées et approuvées par l’arrêté susindiqué sans leur consentement et sans enquête de commode et incommodo.

Ils dénoncent que le document (Voir Photo 2) déposé au ministère de la construction pour vérifier les informations, n’a pas encore été signé à  ce jour et tiennent le Directeur de l’urbanisme pour responsable.

« Le Directeur de l’urbanisme connait le délai du recours gracieux déposé à  la cour suprême. Nous ne comprenons pas qu’il refuse de signer le document afin de vérifier les informations sur le terrain. Nous pensons qu’il a pris parti pour ceux qui se disent propriétaires de la parcelle à  l’origine du conflit », a dénoncé la partie plaignante, qui espère toujours que ce dernier, apposera sa signature sur le document afin d’annuler le lotissement de la parcelle entamé.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Angola : José Eduardo Dos Santos défend son fils José Filomeno, accusé...
 
 
Angola : José Eduardo Dos Santos défend son fils José Filomeno, accusé de détournements de fonds
Société
 
Côte d'Ivoire : La Cour de justice de la CEDEAO, sensible sur les reco...
 
 
Côte d'Ivoire : La Cour de justice de la CEDEAO, sensible sur les recours qu'elles offre aux citoyens de la Communauté en particulier dans le domaine des droits de l'homme
Côte d'Ivoire : Déficit de centres d'enrôlement pour la CNI, le Gouvernement se défend et rassure
Société
Côte d'Ivoire : Déficit de centres d'enrôlement pour la CNI, le G...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Nigeria-USA : Conditions pour annuler l'interdiction de visa des USA
Société
Nigeria-USA : Conditions pour annuler l'interdiction de visa des...
Nigeria il y a 4 heures
 
Côte d'Ivoire :  Le gouvernement annonce le rapatriement de la dépouille du «clandestin » Ani, vendredi et le démarrage de la deuxième phase de déguerpissement des populations en mars 2020
Société
Côte d'Ivoire : Le gouvernement annonce le rapatriement de la dé...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ministère de la construction, à  quand la signature de la demande d'informations du conflit foncier à  « Mokeyville » ou « N'gouimbo » ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Cerveau
Un problème foncier qui peut très rapidement débouché sur des hécatombe comme dans le Guebié avec les wê . c'est triste en fait
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : "Chassez Alassane Ouattara par les armes", condamnez vous les propos tenus par des opposants en France?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Tidjane Thiam, un colistier possible du PDCI pour la présidentielle d...
 
2162
Oui
61%  
 
1241
Non
35%  
 
128
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement