Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria-Togo : Procès d'un togolais à  Lagos pour supposé meurtre  de son employeur
 

Nigeria-Togo : Procès d'un togolais à  Lagos pour supposé meurtre de son employeur

 
 
 
 6169 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 23 mai 2019 - 17:30

La victime et l’accusé (ph)

© koaci.com– Jeudi 23 Mai 2019 – Sunday Anani, un jeune togolais cuisinier de son état, a comparu le mardi 21 mai dernier devant un tribunal à  Lagos pour une accusation de meurtre et de vol contre son chef, Chief Opeyemi Bademosi, le directeur de Credit Switch Ltd.

Anani, 23 ans, est accusé de meurtre et de vol à  main armée et de deux chefs retenus contre lui par le gouvernement de l'Etat de Lagos mais il a plaidé non coupable des infractions retenues contre lui. L'affaire est renvoyée au 11 juin pour la suite du procès.

Selon l'accusation, le 31 octobre 2018, Anani a poignardé à  mort Chief Bademosi, 67 ans, et lui a volé ses objets de valeur dans la résidence de la victime à  Parkview, Ikoyi Lagos. L’accusé a fui les lieux mais sera arrêté plus tard le 10 avril dans l’Etat d'Ondo mais avait plaidé « non coupable».

Lors de l’audience, l’avocate d’Anani, le directeur du Service du Défenseur Public (OPD), Mme Aderenra Adeyemi, a informé le tribunal de l’intention de l’accusé de modifier son plaidoyer.

En ce sens, Adeyemi a déclaré au juge du tribunal qu'Anani a opté pour un accord de plaidoyer et que la défense a contacté le procureur général de l'Etat de Lagos, Mme Titilayo Shitta-Bay.

Pour sa part, l'épouse du défunt, Mme Ebunoluwa Bademosi, a rappelé ce qui s'est passé le 31 octobre 2018, le jour où son mari a été poignardé avec un couteau.

En relatant les faits, la veuve a rappelé qu’étant retournée à  la maison après une course matinale, elle et appelé son mari au téléphone mais sans suite. Elle a remarqué par la suite que la porte de la chambre de son mari était à  moitié fermée et fait appel aux voisins.

Ces derniers, une fois dans la chambre, ont constaté que Chief Bademosi était à  terre sans vie. Alertée, la police viendra chercher le corps du défunt qui a été inhumé le 21 novembre 2018.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement