Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Rétention des notes annoncée par la Cosefci, «C'est criminel !», selon le ministère de l'éducation nationale
 

Côte d'Ivoire: Rétention des notes annoncée par la Cosefci, «C'est criminel !», selon le ministère de l'éducation nationale

 
 
 
 10060 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 24 mai 2019 - 13:06

Ibrahima Kourouma ce vendredi Abidjan (Ph KOACI)

© koaci.com- Vendredi 24 Mai 2019-Après avoir annoncé la suspension mercredi de sa grève entamée du 14 au 21 mai et d’ailleurs peu suivie dans le pays, la coalition des syndicats du secteur éducatif/formation de Côte d'Ivoire (Cosefci) a maintenu son mot d'ordre de rétention des notes au secondaire jusqu'à  nouvel ordre.

Une décision qualifiée de criminelle par le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, ce vendredi lors d’une rencontre avec la presse, comme constaté sur place, par KOACI.

« La rétention des notes est criminelle. Ce n’est pas une revendication. C’est prendre les enfants en otage, car ce n’est pas une méthode de lutte », a dénoncé l’IGEN Coordonnateur General de l’Inspection Générale, Ibrahima Kourouma.

Pour le Collaborateur de Kandia Camara, les agissements de Pacôme Attaby et ses camarades, sont incompréhensibles que préoccupants et interviennent dans une période déterminante du calendrier scolaire réaménagé du fait des effets des grèves précédentes.
« Le choix de cette période par la Cosef-CI est-il gratuit ? », a interrogé le conférencier avant de faire des observations sur leur décision.

« Au regard des principes fondamentaux de la pédagogie, l’évaluation est un élément essentiel du processus de l’enseignement-apprentissage. Elle permet de mesurer les progrès de l’apprenant et de renvoyer à  l’enseignant, l’effet produit par son travail aux fins de l’améliorer si nécessaire », a expliqué M. Kourouma et d’ajouter.

« Dire donc que l’on retient les notes pendant qu’on prétend poursuivre l’enseignement est, au plan de la science et de la pratique pédagogique, un non-sens, car cela revient à  amputer le processus d’enseignement-apprentissage de ce maillon indispensable. Cela conduit au non-respect de la déontologie de la fonction enseignant et revient à  ruiner totalement l’action éducative. »

En somme, pour le ministère de l’éducation nationale, la décision de la Cosef-ci donnerait à  penser que le groupement syndical a posé un acte louable. Mais dans le fond et dans la forme, cette confiscation de notes n’est qu’une ruse qui ramènerait à  la forme la plus hideuse de la grève.

« C’est une grève insidieuse : En réalité, les enseignants de la Cosef-ci n’ont pas suspendu leur mot d’ordre de grève. Ils cherchent plutôt à  sauver leurs salaires en faisant semblant de travailler », a révélé le coordonnateur général de l’inspection générale.

La tutelle interpelle les membres du syndicat sur leurs responsabilités afin qu’ils se ressaisissent, car en confisquant les notes des enfants, ils s’attaquent au fondement même de l’école.

« C’est une forfaiture qui ne saurait prospérer. Tous les acteurs et partenaires de l’école ivoirienne doivent se mobiliser pour faire échec à  cette forme de grève », a lancé Ibrahima Kourouma.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Burkina Faso: Un policier tué dans une attaque, leur syndicat appelle...
 
 
Burkina Faso: Un policier tué dans une attaque, leur syndicat appelle à
Société
 
Côte d'Ivoire: Vigilance, des orages accompagnés de pluie annoncés ce...
 
 
Côte d'Ivoire: Vigilance, des orages accompagnés de pluie annoncés ce vendredi
Burkina Faso: Un internaute interpellé et déféré pour « incitation à la haine et à la violence»
Société
Burkina Faso: Un internaute interpellé et déféré pour « incitatio...
Burkina Faso il y a 14 heures
 
Côte d'Ivoire: Bouaké, pour son cinquième conseil, le CNJCI invite les jeunes à s'inscrire dans une plateforme
Société
Côte d'Ivoire: Bouaké, pour son cinquième conseil, le CNJCI invit...
Côte d'Ivoire il y a 15 heures
 
Côte d'Ivoire: Mort suspecte du MDL KAYO  à Aboisso, la gendarmerie s'explique et annonce une enquête
Société
Côte d'Ivoire: Mort suspecte du MDL KAYO à Aboisso, la gendarmer...
Côte d'Ivoire il y a 15 heures
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Rétention des notes annoncée par la Cosefci, «C'est criminel !», selon le ministère de l'éducation nationale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
tomas
le problème est simple .que fait on d'un criminel? on le met au frais c'est tout. si effectivement ces enseignants retiennent les notes des élèves, il faut que leur salaire soit retenu . dans tous les ca,s ces enseignants montrent que leur revendication n'est pas pédagogique mais politique. comme en 1990 pousser les élèves à  entrer en mouvement de marche contre le regime. tel est l'objectif de ce mouvement de grève et meme si le gouvernement répondait à  leur preoccupation cette année alors que l'année tend vers sa fin , ils vont revenir encore d'autres revendications plus corsées que celle ci juste pour détruire l'image du regime.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
moi je dis on perd l'année mais chacun va au bout on verra qui a mis l'eau dans .....et apres y'aura plus de greve tout sera mis a plat ceux qui trouve que l'éducations national est pas bon iront trouver un emploi pour avoir le salaire de bill gate et tout le monde sera heureux
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Gougnon
Incroyable mais vraie!!!!!!!. Voila un Coordonnateur General de l’Inspection Générale, Ibrahima Kourouma qui n'a jamais compris que le poste qu'il occupe doit être occupé par une personne rompue à  la négociation capable de désamorcer tous les conflits possibles. Tout ce qu'il sait faire, lui, c'est un bras de fer avec les syndicats et de conseiller cela à  son ministre de tutelle. Plus idiot que lui tu meurs!!!!. Et voila qu'il vient encore ajouter à  son idiotie, une phrase qui met de l'huile sur le feu. Ne pas savoir à  ce niveau de responsabilité que tout syndicat, met toujours la barre haute soit par des déclarations ou des grèves et qu'il appartient aux responsables de ne point répondre ni en parole ni en acte,aux provocations pour ne pas mettre l'huile sur le feux, est d'une désolation inouïe. Pauvre CI, tu ne mérites pas ceux qui te gouvernent actuellement!!!!!.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Ce sont des microbes et c'est ce que nos amis anglo-saxons appellent "blackmail"... C'est inconcevable voire criminel... Ce sont de vrais microbes encagoulés ces enseignants...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Gougnon
Jordan c'est sous hitler qu'on entendait "moi je dis on perd l'année mais chacun va au bout on verra qui a mis l'eau dans ....". Et pour ta gouverne Hitler n'est pas arrivé à  mater les syndicats, malgré la terreur qu'il semait. Voila pourquoi tous les pays démocratiques ont optés pour la négociation vraie sans tambours ni trompettes, pour désamorcer tous les feux sociaux qui s'allument ici et là . Et ton gouvernement devait en prendre de la graine!!!!!!. Dis moi, depuis que Kandia s’effraie toute seule, les grèves ont elles cessées???. Une personne censée aurait compris qu'il faille changer de méthode, mais pas les adomoutons!!!!!!!. Eeeh allah, étaler ainsi que sa tête est remplie d'eau, c'est pitoyable!!!!.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
JACOB@CHOCOTO
Quel misere moral pour ses motions au pouvoir
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Lama
Des enseignants politicards
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Kropedale
Tomas alors pour toi les indemnités de logement ccest politique. OK. Bravo tomas. Très bien vu. Alors la solution est simple. Payez.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement