Burkina Faso Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : La cour de cassation française valide la demande d'extradition de François Compaoré
 

Burkina Faso : La cour de cassation française valide la demande d'extradition de François Compaoré

 
 
 
 9172 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 04 juin 2019 - 15:02

François Compaoré, frère cadet de Blaise Compaoré, (ph)

©Koaci.com - Mardi 4 juin 2019 - La cour de cassation française a validé ce mardi à  Paris la demande d’extradition des autorités Burkinabè de François Compaoré, que la justice burkinabé souhaite entendre dans l’affaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo.

à‚gé de 64, François Compaoré, frère cadet du président déchu Blaise Compaoré, est mis en cause dans la mort du journaliste de trois de ses compagnons dont les corps ont été retrouvés calcinés le 13 décembre 1998, à  Sapouy, localité située à  100km au sud de Ouagadougou.

Norbert Zongo, journaliste d’investgalion, a été tué au moment où il enquêtait sur la mort de David Ouédraogo, chauffeur de François Compaoré, qui avait été torturé à  mort par des éléments de sa garde pour un soupçon de vol.

Interpelé en 2017 à  Paris, en exécution d’un mandat d’arret De la justice burkinabé, François Compaoré s’etait Opposé à  son extradition, interjetant appel devant la cour de cassation suite à  un premier avis favorable de la justice française.

Ce mardi, la Cour de cassation a entériné cet avis favorable, rejetant ainsi le pourvoi déposé par M. Comparé.

Cependant, avant que son extradition soit effective, le gouvernement français doit prendre un décret pour autoriser son retour vers le Burkina.

Si cet décret venait à  être pris par les autorités françaises, François Compaoré pourra encore faire appel de ce décret devant le conseil d’etat.

Une procédure somme toute qui risque encore de faire traîner son extradition vers le Burkina Faso.

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Justice
 
Côte d'Ivoire : Affaire PETROCI-HOLDING /Travailleurs dits temporaire...
 
 
Côte d'Ivoire :  Affaire PETROCI-HOLDING /Travailleurs dits temporaires, l'audience renvoyée au 30 janvier au Tribunal de 1ère instance
Justice
 
Ghana: Affaire coup d'Etat, l'Officier Agordzo en liberté sous caution
 
 
Ghana: Affaire coup d'Etat, l'Officier Agordzo en liberté sous caution
Côte d'Ivoire: PETROCI-HOLDING et 48 de ses travailleurs dits temporaires devant la justice pour licenciement abusif avec non paiement des indemnités et dommages et intérêts
Justice
Côte d'Ivoire: PETROCI-HOLDING et 48 de ses travailleurs dits tem...
Côte d'Ivoire il y a 6 jours
 
Côte d'Ivoire: Soul To Soul transféré de sa cellule de Toumodi pour un interrogatoire à Abidjan
Justice
Côte d'Ivoire: Soul To Soul transféré de sa cellule de Toumodi po...
Côte d'Ivoire il y a 6 jours
 
Côte d'Ivoire: Affaire Soro, le Procureur Adou confirme la désignation par la Cour de cassation d'un magistrat en vue d'un éventuel procès
Justice
Côte d'Ivoire: Affaire Soro, le Procureur Adou confirme la désign...
Côte d'Ivoire il y a 1 semaine
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : La cour de cassation française valide la demande d'extradition de François Compaoré
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
JACOB@CHOCOTO
Si tu refuse de rentrer dans ton pays c'est quevtu est coupable de ceux dont on t'accuse. Et si tel est le cas alors tu est un assassin
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Récupération politique, l'église catholique a-t-elle bien fait d'annuler sa marche?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Avec ses prises de positions et ses appels à manifester, Monseigneur K...
 
3630
Oui
78%  
 
920
Non
20%  
 
87
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement