Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Menaces sécuritaires au menu de la session parlementaire, les élections locales se tiendront-elles cette année ?
 

Cameroun : Menaces sécuritaires au menu de la session parlementaire, les élections locales se tiendront-elles cette année ?

 
 
 
 2687 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 10 juin 2019 - 15:45

John Fru Ndi leader du SDF le principal parti d'opposition

© koaci.com – Lundi 10 Juin 2019 – Cavaye Yeguie Djibril le président de l'Assemblée nationale (PAN) qui s'est attardé ce matin, - lors de l'ouverture de la deuxième session ordinaire de l'année législative-, à  condamner l'ingérence étrangère au Cameroun semble avoir oublié de se poser les bonnes questions.

Les camerounais pourront-ils librement exercer leurs droits civiques cette année sur l'ensemble du territoire alors que les régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest sont secouées depuis fin octobre 2016 par la crise anglophone et que l'on observe une recrudescence des attaques de Boko Haram à  l'Extrême-nord ?

En effet, le pouvoir tient à  organiser des élections législatives et municipales en 2019.

Et, pour la première fois de son histoire, le Cameroun devrait vivre des élections régionales prévues par la constitution pour matérialiser davantage la décentralisation. Cela sera t'il possible dans le contexte actuel ?

La participation de tous les partis politiques elle aussi n'est pas certaine. Si le Social Democratic Front (SDF, principal parti d'opposition) a envisagé de boycotter ces élections et qu'il semble se résigner à  y prendre part, selon nos informations, rien ne laisse envisager la participation du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) dont les membres du directoire National et les principaux cadres sont poursuivis par la justice pour des faits de droits communs notamment l'insurrection, l'hostilité contre la patrie, l'attroupement, la destruction des biens et l'outrage au président de la République.

D'autres partis politiques l'Union des populations du Cameroun (Upc, parti historique) l'Union démocratique du Cameroun (Udc), l'Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp) tous représentés à  l'Assemblée nationale, envisagent également de prendre part à  ces élections locales.

Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à  Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Didier Drogba pèse-t-il assez dans le milieu du foot local pour prétendre à la présidence de la FIF?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Mauvaise gestion, vers une faillite de la BHCI?
 
2662
Oui
83%  
 
431
Non
13%  
 
126
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement