Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : A quelques mois des prestations de la CMU prévues le 1er octobre 2019, la PSP annonce que «les premiers médicaments sont disponibles»
 

Côte d'Ivoire : A quelques mois des prestations de la CMU prévues le 1er octobre 2019, la PSP annonce que «les premiers médicaments sont disponibles»

 
 
 
 4042 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 11 juin 2019 - 14:18

© koaci.com--Mardi 10 Juin 2019— En attendant, les prélèvements de la Couverture maladie universelle (CMU) prévus le 1er juillet 2019 et le démarrage des prestations annoncé pour le 1er octobre, les responsables de la Nouvelle Pharmacie de la santé publique (NPSP) sont rassurants.


Au cours d’un atelier de formation des médias, le Chef d’agence principale d’Abidjan, le pharmacien Alex Didaut Djah présentant le thème «la Nouvelle PSP CI et la CMU » a affirmé quelques mois des prestations que la boîte à  pharmacie de la CMU est constituée.


«La profession pharmaceutique est prête pour le 1er octobre 2019, la Nouvelle PSP-CI, est engagée, les premiers médicaments sont disponibles, » s’est justifié le Docteur.


La Nouvelle PSP-CI a pour objectifs dans le cadre de la mise en œuvre de la CMU d’assurer l’achat des médicaments, d’assurer des prix accessibles à  la population, de collaborer avec les industries pharmaceutiques locales, de garantir la disponibilité des médicaments.
Elle a également pour rôle d’assurer la qualité pharmaceutique, d’organiser la distribution des médicaments, d’assurer l’accessibilité aux secteurs public et privé, de fournir un système de sécurisation ou de différentiation des produits.


Dr Alex Didaut Djah a révélé aux hommes de médias que les besoins de la Nouvelle PSP-CI dans le cadre de la mise en œuvre de la CMU sont estimés à  15 milliards de FCFA et a annoncé que le Gouvernement a mis à  la disposition de la Centrale d’achat la somme de 5 milliards de FCFA qui a permis l’achat des premiers médicaments de la CMU.


La CMU couvre 170 pathologies et 247 médicaments sont mis à  disposition qui couvrent 45 familles thérapeutiques, 62 familles pharmaceutiques et 57 références des industries pharmaceutiques locales.


 
Selon le pharmacien, la CMU sera mise en place dans 725 centres de santé et 1060 officines de pharmacies privées plus 1600 dépôts pharmaceutiques.


Sans oublier, le réseau pharmaceutique public qui compte 562 centres de santé publics plus 163 centres de santé d’entreprises et centres confessionnels.


Le Chef d’agence principale d’Abidjan a relevé que les livraisons aux structures sanitaires publiques démarrent le 15 juillet pour prendre fin le 31 août, tandis que les livraisons aux grossistes répartiteurs privés commencent le 1er août et s’achèvent le 31 août 2019.


Ce planning de distribution est fait de sorte que le 1er octobre, le patient qui bénéficie de la CMU puisse avoir accès aux médicaments. 


Le 1er octobre 2019, le principe du ticket modérateur sera en vigueur pour tout adhérent à  la CMU.


«L’adhérent payera 30%, et les 70% sont payés par la CNAM à  la Nouvelle PSP-CI, »a précisé le pharmacien. 


 
Pour une sécurisation et une authentification de ses produits, la Centrale d’achat a pris ses dispositions. 


Avec l’avènement de la CMU ses produits seront marqués d’étiquettes sécurisées infalsifiables, ils seront contenus dans un emballage spécifique et une application électronique d’authentification par le patient.


«Les produits de la CMU ont fait l’objet d’une codification par la DPML, pour éviter la confusion et les fraudes, favoriser l’évaluation de la disponibilité des produits et luter contre les médicaments de qualité inférieure et falsifié, » a conclu Dr Alex Didaut Djah. 


Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement