Burkina Faso Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Des agents de santé manifestent pour de meilleures conditions de vie et de travail
 

Burkina Faso : Des agents de santé manifestent pour de meilleures conditions de vie et de travail

 
 
 
 3696 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 24 juin 2019 - 17:24

© Koaci.com - Lundi 24 juin 2019 - Des agents de santé, membres de quatre syndicats, ont manifesté ce lundi à  Ouagadougou pour exiger de meilleures conditions de vie et de travail à  travers l’application d’un protocole d’accord signé avec le gouvernement en 2017. 


Al’appel du Syndicat des médecins (SYMEB), des sages-femmes et Accoucheuses du Burkina (SYSFMAB), du Syndicat autonome des infirmiers du Burkina (SAIB), des travailleurs de l’administration hospitalière et des services de Santé (SYNTAHSS), les agents de santé se sont mobilisés à  la Bourse du travail et ont battu le pavé jusqu’au ministère de la santé.

«Le ministère de la santé navigue à  vue ne dispose d’aucune statistique pour prévenir des épidémiologies et depuis plusieurs mois il y a des pannes dans les laboratoires, dans la plupart des structures de santé, il n’y a plus de film de radiologie, les réactifs sont en passe de finir », a décrié le secrétaire général du syndicat des médecins du Burkina, Alfred Ouédraogo.

« Nous interpellons les autorités sanitaires à  ne pas sous-estimer la crise sanitaire pour le bien être de la population. Nous les interpellons également à  régler la précarité des agents de santé, équiper les hôpitaux et faire en sorte que la gouvernance dans les hôpitaux puissent se faire dans de bonne qualité », a-t-il déclaré.

Pourtant, selon le secrétaire général du ministère de la Santé, Wilfried Ouédraogo, tout est liés en œuvre pour de meilleures conditions de travail pour l’ensemble du personnel en vue de fournir des soins de qualité aux populations.

"Nous faisons en sorte que les moyens, en terme d’équipements et d’intrants puissent être disponibles dans les structures sanitaires", a déclaré M. Ouédraogo qui a reçu le message des manifestants.

Le quatre syndicat ont également annoncé une grève d'une semaine, allant du 30 juin au 7 juillet 2019, sur toute l'étendue du territoire national pour exiger du gouvernement une réponse concrète à  leur plateforme revendicative.

"En cas d'insatisfaction à  l'issue de cette grève, une suspension illimitée de certaines activités sera observée. Il s'agit des consultations, des interventions chirurgicales et des actes paracliniques programmés, ainsi que les supervisions et les évaluations.", a déclaré le secrétaire général du Symeb. 



Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement