Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Amadou Gon Coulibaly satisfait de la mise en œuvre des projets de la Banque mondiale sur la période de 2015 à  juin 2019
 

Côte d'Ivoire : Amadou Gon Coulibaly satisfait de la mise en œuvre des projets de la Banque mondiale sur la période de 2015 à  juin 2019

 
 
 
 4408 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 24 juin 2019 - 22:37

© koaci.com --Lundi 24 Juin 2019—Le lancement de la Revue annuelle de la performance des projets financés et cofinancés par la Banque Mondiale a eu lieu aujourd’hui à  la Primature en présence du Premier ministre, de nombreux membres du Gouvernement et des partenaires de la Côte d’Ivoire. 


Amadou Gon Coulibaly s’est réjoui du volume des interventions de la Banque Mondiale en Côte d’Ivoire qui est passé de 600 millions de dollars US en 2015, à  près de 2,4 milliards de dollars US en juin 2019, soit hausse de 400%.


Selon lui, la performance de la mise en œuvre des projets de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire est satisfaisante sur la période 2015, juin 2019.


Toutefois l’observation des indicateurs clés de performances dans la mise en œuvre des projets financés par la Banque Mondiale qui est le taux de décaissement montre que la Côte d’Ivoire doit restée vigilante pour maintenir son dynamique de performance. 


Le taux de décaissement global du portefeuille se situe aux environs de 15% à  la date du 20 juin 2019 à  peu près au même niveau qu’en 2018.


Le Premier ministre a reconnu que le portefeuille s’est rajeuni avec la présence de gros programmes d’infrastructures dont les difficultés de démarrage, affectent le taux de décaissement global.


Il estime que, cette situation ne pouvait pas constituer une excuse au regard des attentes et de la stratégie que le pays entend jouer en Afrique en tant que modèle réussi de transformation structurelle de son économie dans une coopération fructueuse avec tous ses partenaires dont la Banque mondiale.


L’une des attentes de la Côte d’Ivoire relativement à  cette Revue est de conduire une réflexion avec la Banque sur le mode de préparation des grands projets structurants en vue d’atteindre le niveau de maturité le plus possible, avant le passage au conseil d’administration.


Amadou Gon Coulibaly a à  l’occasion salué les instruments mis en place par la Banque pour soutenir, la politique sociale du Gouvernement par les attentes des populations. 


Il s’agit de l’élargissement des bénéficiaires des filets socio-productifs, du soutien à  l’autonomisation des femmes, de l’électricité pour tous etc.


En présence du Directeur des opérations de la Banque, le Premier ministre a annoncé que le Gouvernement pour sa part devra s’atteler à  prendre les mesures préalables nécessaires pour le bon déroulement des projets.


 
Il s’agit de la mise en place du cadre institutionnel de l’évaluation du cadre environnemental et social de la programmation budgétaire des mesures de sauvegarde environnementales et sociales.


«Des mesures idoines sont donc à  prendre et ce de façon urgente en vue d’optimiser d’importantes ressources mises à  notre disposition par la Banque Mondiale afin d’améliorer les conditions des ménages par une réduction significative de la pauvreté, » a ajouté Gon Coulibaly. 


Il a assuré qu’il a instruit son cabinet à  l’effet d’organiser des rencontres avec l’ensemble des parties prenantes afin de trouver des solutions durables aux difficultés structurelles identifiées.


Ces difficultés concernent le fonctionnement de la chaîne de gestion de la dépense et des passations des marchés, la disponibilité des études sauvegarde environnementales et sociales et le processus d’indemnisation des affectées par les projets, la disponibilité des ressources de la contrepartie de l’Etat des délais d’ouverture de compte dédiés aux projets à  la BCEAO, l’implication des ministères techniques assurant donc la tutelle des projets.


Concernant la contrepartie budgétaire de l’Etat, le chef du Gouvernement invite les responsables des unités de gestion des projets à  mettre à  disposition du Secrétariat d’Etat en charge du Budget, des programmations annuelles des besoins en ressources des contreparties pour une optimisation des allocations. 


Il a engagé, l’ensemble des membres du gouvernement à  s’impliquer davantage dans la mise en œuvre des projets en inscrivant en réunion de cabinet de leur ministère un point sur l’état d’avancement des projets et en rendant compte de leurs évolutions sur une base trimestrielle au conseil des ministres.


«Je signerai une note circulaire à  cet effet, dans les prochains jours, » a prévenu Amadou Gon Coulibaly. 


Il a déclaré que les responsables de la BCEAO seront saisis par voie officielle en vue de demander une accélération dans le traitement des requêtes pour l’ouverture des comptes dédiés aux projets.


Le Premier ministre a également rappelé que les projets mis en œuvre sont nationaux pour le bien être des populations, invitant au passage, l’ensemble des acteurs impliqués, notamment au sein des unités de gestion, à  promouvoir une bonne coopération afin d’améliorer de façon continue l’efficacité générale de l’exécution des projets pour faire remonter les taux de décaissement.

 

Il a relevé qu’il a par ailleurs instruit le ministre de l’Economie et des Finances à  l’effet d’instaurer des rencontres régulières avec les coordonnateurs des différents projets en impliquant les ministères de tutelles techniques en vue d’un suivi pro actif de chaque projet et soutient enfin que son cabinet veillera à  ce que le dispositif de coordination mis en place fonctionne avec efficacité. 



Wassimagnon







 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire: Djibril Ouattara nouveau DG de MTN Côte d'Ivoire
 
 
Côte d'Ivoire: Djibril Ouattara nouveau DG de MTN Côte d'Ivoire
Economie
 
Côte d'Ivoire-Ghana: Prix du cacao, Abidjan et Accra menacent de nouv...
 
 
Côte d'Ivoire-Ghana: Prix du cacao, Abidjan et Accra menacent de  nouveau les chocolatiers
Côte d'Ivoire: Lutte contre la fraude dans le secteur des télécommunications, un projet de loi adopté en commission
Economie
Côte d'Ivoire: Lutte contre la fraude dans le secteur des télécom...
Côte d'Ivoire il y a 2 jours
 
Burkina Faso: Abandon définitif du projet d'achat d'un nouvel avion présidentiel
Economie
Burkina Faso: Abandon définitif du projet d'achat d'un nouvel avi...
Burkina Faso il y a 3 jours
 
Cameroun: La Beac fixe les conditions de paiements électroniques hors Cemac pour lutter contre le financement du terrorisme et le blanchiment
Economie
Cameroun: La Beac fixe les conditions de paiements électroniques...
Cameroun il y a 3 jours
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Amadou Gon Coulibaly satisfait de la mise en œuvre des projets de la Banque mondiale sur la période de 2015 à  juin 2019
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Yesssssss... Un gouvernement au boulot sans fioritures pendant que les sauvages anciens et nouveaux conduits par le connard vieil aigri et haineux de 85 ans bédié aboient leur désarroi. Que ces haineux et aigris sauvages sachent que le peuple c-à -d la majorité les croisera dans la rue... On avance... Merci au gouvernement pour le bon boulot...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Ils(nos dirigeants politiques) sont TOUJOURS souriants et satisfaits quand ils reçoivent des avances des créanciers. Notre pays sera obligé de faire une autre demande de HIPC(Heavily Indebted Poor Countries) ou PPTE(Pays Pauvre Très endettés)
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement