Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : Affaire NSIA, le SYNBANK maintient sa grève après une démarche du ministre Bawara
 

Togo : Affaire NSIA, le SYNBANK maintient sa grève après une démarche du ministre Bawara

 
 
 
 4998 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 25 juin 2019 - 15:35

Un extrait du courrier maintenant la grève (ph)

© koaci.com– Mardi 25 Juin 2019 – Les employés du secteur bancaire au Togo ont entamé ce mardi et ce pour 72 heures une grève afin de dénoncer deux directeurs de NSIA-Togo qui travailleraient dans l’illégalité au Togo mais aussi exiger la réintégration de neuf togolais licenciés par NSIA.

Pour appuyer ces demandes, le Syndicat des Employés et Cadres des Banques, des Etablissements Financiers et des Assurances du Togo (SYNBANK) a débuté ce mardi une grève de 72 heures qu’il a annoncée la semaine dernière.

Avant que le SYNBANK n’annonce le maintien de sa grève, le ministre togolais de la Fonction publique, Gilbert Bawara, a échangé hier lundi à  Lomé avec les responsables du SYNBANK et le directeur général de NSIA-Togo afin d’amener les différentes parties dans cette affaire à  pouvoir dialoguer et trouver des solutions idoines à  leurs différends.

En dépit de l’appel du ministre Bawara aux syndicats à  sursoir à  leur grève, les meneurs ont, dans une note rendue publique par les secrétaires généraux du SYNBANK et du SYNASSUR, fait état de ce que la grève « a pour objectif de faire appliquer la loi du Travail dans toute sa rigueur ».

Pour le maintien de leur mot d’ordre, les deux syndicats ont réitérée que « nous informons nos membres des banques, des établissements financiers et des compagnies d’assurances et des sociétés de courtages que la grève des 25, 26, 27 juin 2019 est maintenue …».

Dans le contexte actuel et attendant que les parties prenantes dans l’affaire NSIA-SYNBANK puissent s’asseoir pour discuter, il ressort qu’après la rencontre du ministre Bawara avec le directeur général de NSIA-Togo et les représentants du SYNBANK, il a été conclu des points tels que le respect de tous les droits sociaux des employés par l’employeur et l’appel des uns et des autres à  la modération.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement