Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Divergences sur l'attribution du poste du Président de la CEI entre l'opposition, le pouvoir, les Organisations de la Société civile et les ONG
 

Côte d'Ivoire : Divergences sur l'attribution du poste du Président de la CEI entre l'opposition, le pouvoir, les Organisations de la Société civile et les ONG

 
 
 
 15085 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 27 juin 2019 - 00:47


© koaci.com– Mercredi 26 Juin 2019 – La signature des procès verbaux (PV) des rencontres du dialogue politique sur la réforme de la Commission électorale indépendante ( CEI ) a eu lieu aujourd’hui à  la Primature en présence du Premier ministre de plusieurs membres du Gouvernement et des partis politiques de l’opposition sans oublier les organisations de la société civile. 


Il faut noter que le PDCI-RDA et EDS étaient absents à  cette signature après l’annonce de leur retrait du dialogue politique la semaine dernière.


Amadou Gon Coulibaly a à  l’occasion annoncé que cette cérémonie est une étape importante dans le cadre du processus de dialogue entamé depuis quelque mois.


Il a souligné que le processus de dialogue a permis d’avoir autour d’une douzaine ou un peu plus de rencontres entre le gouvernement, les partis politiques et la société civile.


«Nous avons eu le mérite de discuter, le mérite d’échanger, de faire valoir nos points de vue, d’exprimer ce que nous pensons juste sur ces questions, sachant que tout ce que nous voulons c’est que les élections de 2020 soient des élections apaisées, des élections transparentes. Nous avons réussi cela en 2015, il n y a pas de raison que nous ne puissions pas le réussir à  nouveau en 2020, » a ajouté le chef du Gouvernement ivoirien.


Amadou Gon a annoncé que les participants au dialogue politique feront en sorte que le spectre de crise ne puisse plus rimer avec élection, mais que les ivoiriens choisissent en fonction de type d’élection ceux qui veulent les représenter à  tel ou tel échelon des institutions, de la nation.


«Donc nous avons travaillé. Jusqu’à  ce nous sommes arrivés aujourd’hui à  un compte rendu, à  un document qui consigne aujourd’hui nos points d’accords et de points de divergences ou de désaccords. Mais ça se mérite. On a échangé. je voudrais remercier tous ceux qui ont estimé qu’il était important que ces échanges aient lieu. Et qui ont pu prendre part à  ces échanges, » a mentionné Gon. 


Ayant été mandaté pour mener ces discussions, il a assuré qu’il rendra compte au Chef de l’Etat et le gouvernement à  partir du document signé par tous.
«Le gouvernement avisera, vous pouvez faire confiance au gouvernement pour trouver une synthèse qui soit la plus représentative de toutes les contradictions et de tous les accords. Ce n’est pas aisé mais il nous faudra s’y employer, » a conclu le chef du Gouvernement. 


Quelques extraits du rapport final lu par le ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité


«Au titre des points d’accords :


Au niveau des groupements politiques et des organisations de la société civile.

 
Le retrait du représentant de l’Assemblée nationale, le retrait du représentant du ministère de l’Economie et des finances, le retrait des représentants des confessions religieuses, le maintien d’un représentant du barreau.


Au titre des partis politiques : au niveau des partis politiques, la voix délibérative à  tous les membres de la CEI.


Au titre des points de désaccords: divergence sur la représentation du Président de la république et du ministère en charge de l’intérieur. L’AFD et la LMP donnent leur accord à  la représentation du Président de la république et du ministère en charge de l’intérieur sous la condition que ces représentants ne soient pas éligibles au poste de la CEI.


L’APDH, le GEPAD et les ONG non membres de la plateforme proposent le retrait de deux entités. Le RHDP, le GPP, le renouveau démocratique, l’AIDE, l’UMP, les partis non membres de plateformes et la POECI proposent le maintien des représentants des deux institutions sans conditions.


Divergence sur l’entité en charge de la désignation de représentant des magistrats, le RHDP, le GPP, l’AIDE-UMP, le renouveau démocratique, les partis non membres de plateformes et la POECI et les ONG non membres de plateforme, proposent que cette désignation soit faite par le conseil supérieur de la magistrature.


Le FPI/AFD, la LMP, le GEPAD et l’APDH proposent qu’elle soit faite par les syndicats des magistrats.


Divergence sur l’attribution du poste du Président de la CEI. Le FPI/AFD, la LMP, le GEPP proposent que ce poste revienne à  l’opposition.


le RHDP, l’AIDE-UMP, le renouveau démocratique les partis non membres de plateformes proposent que ce poste soient ouverts à  tous les membres de la CEI.


L’APDH, le GEPAD et la POECI et les ONG non membres de la plateforme le réservent à  la société civile.


Divergence dans l’interprétation de la notion d’équilibre évoquée par la cour africaine.


Pour le FPI/AFD et la LMP, il s’agit d’un équilibre tripartite, le nombre cumulé des représentants du président de la république et du ministère en charge de l’intérieur et des partis au pouvoir doivent être également au nombre des partis politiques de l’opposition, qui lui-même doit être également au nombre des représentants de la société civile.


 
Pour le RHDP, le GPP et les partis non membres de groupement, l’équilibre s’étend à  l’ensemble des membres de la CEI, y compris la société civile.


Pour le renouveau démocratique, l’équilibre concerne exclusivement l’équilibre numérique entre le nombre cumulé des représentants du président de la république et du ministère en charge de l’intérieur et des partis au pouvoir et le nombre des représentants des partis de l’opposition.


Divergence dans l’octroi de voix délibérative ou consultative, l’APDH, le GEPAD et les ONG non membres de plateformes proposent que les représentants des partis et groupement politique n’aient que voix consultative.


L’ensemble des groupements politiques et la POECI, proposent que tous les membres de la CEI aient voix délibérative.


Autres propositions : au cours des travaux, diverses propositions ont été également faites. Les membres des comités restreints dans leur ensemble proposent la prise en compte de la dimension genre pour la désignation des représentants.


L’AID-UMP propose, l’attribution de poste de président de la commission centrale de la CEI à  une femme.


Le RHDP suggère que les confessions religieuses soient informées préalablement à  la constitution de la CEI, de la proposition de leur retrait
Pour l’APDH et le GEPAD, la composition de la CEI doit se faire à  l’aune des notions d’indépendance, d’impartialité, et d’égalité.


POECI, GEPAD et APDH proposent que pour la composition de la CEI, le terme représentant soit remplacé par désigné par. »



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Yamoussoukro, hommage du RHDP à Houphouët, Ahoussou à...
 
 
Côte d'Ivoire :  Yamoussoukro, hommage du RHDP à Houphouët, Ahoussou à propos de Bédié: «Aujourd'hui son absence nous donne à tous un léger froid»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Yamoussoukro, des chefs baoulé réitèrent leur soutien...
 
 
Côte d'Ivoire :  Yamoussoukro, des chefs baoulé réitèrent leur soutien à Ouattara et lui demandent l'autorisation de rencontrer Bédié à Daoukro pour ramener la Paix
Gambie: Barrow favorable au retour de Jammeh mais à une condition
Politique
Gambie: Barrow favorable au retour de Jammeh mais à une condition
Gambie il y a 14 heures
 
Côte d'Ivoire: Mesures provisoires demandées par le  PDCI et Soro  contre la CEI, ce que la cour africaine a décidé
Abonnés
Côte d'Ivoire: Mesures provisoires demandées par le PDCI et Soro...
Côte d'Ivoire il y a 15 heures
 
Algérie: Marée humaine dans les rues d'Alger pour empêcher la tenue de la présidentielle
Politique
Algérie: Marée humaine dans les rues d'Alger pour empêcher la ten...
Algérie il y a 16 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Divergences sur l'attribution du poste du Président de la CEI entre l'opposition, le pouvoir, les Organisations de la Société civile et les ONG
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Merci chers frères et sœurs ivoiriens... C'est normal qu'il y ait à  ce stade des divergences. Mais au moins on s'asseoit pour en discuter. Au moins on évite d'être obstructionniste et frayaliste et cancres comme les sauvages bétés et assimilés frontistes ainsi que les ouailles du connard saoulard vieux bédié de 85 ans qui veulent brûler notre pays... Chers compatriotes...Ensembles on va avancer vers un compromis... Comme le disait président Kennedy. Il y'a des choses dans la vie qu'on fait pas parce qu'elles sont faciles mais parce qu'elles sont difficiles...On avance...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zougloukata
Vous avez été utilisés pour justifier et soutenir à  votre insu la forfaiture. Souvenez-vous:"c'est déjà  bouclé ".
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Energence2020
Hum ces gens du rdr là  sont vraiment de gros psychopathes qui s'ignorent: tu discute d'un outils aussi important qu'est la CEI avec des seconds couteaux, ou si vous voulez des gens pas du tout représentatif; et tu émet le souhait que les prochaines élections à  venir ne soient pas source de tension. Comme si on veut une chose et son contraire. De toutes les façons on sait tous qu'en 2020 il y aura gbangban. Donc pas la peine de perdre le temps dans vos cinéma....
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Le diable, le RDR momifié veut-il la paix? Je ne crois pas, si vous êtes sûr de votre majorité, réformez en profondeur cette CEI et on verra, bande de vendeur d'illusions, ont verra qui est qui ici très bientôt, votre cinema, là  on va arrêter net. Wait end see.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
@énergumène... Donc ta poufiasse chienne galeuse de génitrice t'a appris qu'une minorité de sauvages bétés et assimilés frontistes aigris et haineux peut bloguer tout un processus en boycottant ? Demande-lui ce que vous les dindons frontistes avez gagné avec vitre boycott pendant des années ? Avec ou sans vous, on va avancer... Continue de prier pour le chaos. Toi etbtes énergumène decdescendants serez étripés comme des chiens et comme vous l'avez fait aux autres... Imbécile...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vous le camp Compaoré ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Expulsée et non poursuivie en justice, l'activiste Nathalie Yamb a-t-e...
 
1771
Oui
58%  
 
1142
Non
37%  
 
136
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement