Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Crise anglophone, anéantis par l'armée, les sécessionnistes acceptent (enfin) le dialogue
 

Cameroun: Crise anglophone, anéantis par l'armée, les sécessionnistes acceptent (enfin) le dialogue

 
 
 
 5188 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 28 juin 2019 - 06:04

© koaci.com –Vendredi 28 juin 2019- La Suisse s’implique dans le dialogue pour sortir de la crise anglophone qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest depuis fin octobre 2016, lit-on dans une note transmise.

A la demande des deux parties, la Suisse joue le rôle de facilitateur. Une deuxième réunion préparatoire avec divers groupes d’opposition a eu lieu en Suisse du 25 au 27 juin 2019, rapporte le département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Le DFAE s’emploie à  trouver une solution « pacifique » et « durable » dans la crise anglophone en collaboration avec « le Centre pour le dialogue humanitaire (HD Centre) ».

« La Suisse a été mandatée par une majorité des parties pour faciliter un processus de négociations inclusif », rapporte le DFAE qui dit suivre avec « préoccupations », dans le respect l’évolution de la situation des droits de l’homme.

Ces violences persistantes dans les deux régions touchent particulièrement les civils.

Selon certaines ONG dont Human Right Watch (HRW), les affrontements entre forces de défenses et de sécurité ont fait près de 2000 morts et plus de 530 000 déplacés internes.

Ces chiffres sont contestés par le gouvernement. Au ministère de la défense l’on indique que plus de 300 éléments des forces de sécurité (militaires, gendarmes et policiers confondus) ont perdu la vie dans des « là¢ches et cruels assassinats ».

Le nombre des séparatistes tués dont presque tous des camps d’entrainement ont été détruits ou démantelés n’est pas connu.

Assistance humanitaire

Le gouvernement a lancé en juin 2018 un plan d’urgence d’assistance humanitaire pour venir en aide aux victimes de la crise anglophone.


Le dit plan d’assistance humanitaire est estimé à  12,7 milliards FCFA.

Un Comité National de Désarmement, de Démobilisation et de Réintégration (CNDDR) a été mis sur pied en fin novembre 2018. Des centaines de miliciens séparatistes y déposent les armes quotidiennement.

Lire aussi : https://www.koaci.com/cameroun-combattants-separatistes-depose-leurs-armes-kumba-130982.html


Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à  Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement