Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, sans permis de conduire et manquant d'écraser un motocycliste   un chauffard copieusement tabassé
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, sans permis de conduire et manquant d'écraser un motocycliste un chauffard copieusement tabassé

 
 
 
 9212 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 02 juillet 2019 - 10:12

© Koaci.com --- Mardi 2 Juillet 2019 --- Le pire a été évité de peu dans cette matinée de Mardi au quartier Belle ville 1 comme constaté sur place par KOACI. Sur sa moto en communication téléphonique au carrefour du petit marché, Mory ne s'attendait pas à  la scène qui se déroulera quelques minutes plus tard.

Sorti de nulle part, un taxi de type Compact sans aucune plaque d'immatriculation qui arrivait en zigzaguant sur la route, termine sa course sur l'engin de Mory.

Heureusement pour ce dernier qui, toujours en communication avait le dos tourné à  la scène, suite aux cris d'alertes des riverains, jette un regard furtif en arrière et comme par enchantement par un bond, s'accroche sur le gros camion stationné juste à  côté.

Broyée par le véhicule, la moto a stoppé l'élan du chauffard qui, extirpé de là  par des badauds, a été tabassé par des jeunes. Copieusement malmené, le chauffard du jour, sans aucun permis de conduire en sa possession, a eu la vie sauve grà¢ce à  l'arrivée inopinée du propriétaire du taxi qui s'est engagé à  prendre en charge les frais de réparation de la moto endommagée.

Par la suite, le propriétaire du taxi, avant d'envoyer le chauffard dans une clinique pour des soins, a expliqué qu'il n'avait pas donné l'autorisation à  ce dernier qui serait son ami, de conduire la voiture.

T.K.Emile
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, sans permis de conduire et manquant d'écraser un motocycliste un chauffard copieusement tabassé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
dramani
Il faut faire un tour à  bouaké pour voir comment cette ville, jadis d'une telle beauté et disciplinée, où il faisait bon vivre, a été défigurée par la rébellion sauvage et sanglante de dramane ouattara. De mémoire, je n'ai jamais vu une ville aussi anxiogène que la ville de bouaké. A ma dernière mission, le gérant de l'hôtel où je résidais m'a même déconseillé d'aller tout seul au «centre ivoire» les nuits... vous n'imaginez pas mon stress car la laideur et la froideur de la nuit absconse me faisait penser au visage haineux et «horribilis» du boucher de sindou.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
lagoallahdinmin
C est déplorable ,dieu merci la vie humaine a été sauvée
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Covid-19, annonce de vaccination avec le vaccin de thérapie génique de Pfizer, avez vous peur?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Covid-19, pas de couvre-feu décreté par le CNS, décision qui va dans...
 
3437
Oui
72%  
 
1238
Non
26%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement