Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Téléphonie mobile, restitution des résultats de l'audit de la qualité de service  2018
 

Côte d'Ivoire : Téléphonie mobile, restitution des résultats de l'audit de la qualité de service 2018

 
 
 
 4946 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 03 juillet 2019 - 15:29

Bilé Diéméléou et ses collaborateurs ce mardi (Ph KOACI)-

© koaci.com – Mercredi 03 Juillet 2019 -La restitution des résultats de l’audit de la qualité de service 2018 des sociétés de téléphonie mobile a eu lieu ce mercredi au siège de l’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI) à  Marcory-Anoumabo, comme constaté sur place par KOACI.

L’ARTCI a réalisé au titre l’année 2018, une campagne d’audit de la qualité de service (QOS) fournie par les opérateurs de téléphonie mobile sur toute l’étendue du territoire national conformément à  leurs cahiers des charges. Les principaux résultats de cet audit se présentent comme suit.

D’entrée le Directeur General de l’ARTCI a rappelé que, le secteur de la téléphonie mobile en Côte d’Ivoire est en forte croissance depuis plus d’une décennie. Cette forte croissance se caractérise par une évolution rapide du nombre d’abonnements (plus de 34 millions en mars 2019) aux services de téléphonie et le déploiement de dernières générations de technologie réseaux (3G et 4G).

« Le développement de ce secteur induit des besoins sans cesse grandissants des populations relativement à  la disponibilité et la qualité des services fournis par les opérateurs. Il convient donc d’adresser efficacement cet enjeu pour assurer la pérennité de cette croissance », a indiqué Bilé Diéméléou.

Les opérateurs de téléphonie mobile actuellement en activité, ont vu le renouvellement de leurs licences en mars 2016 par l’Etat de Côte d’Ivoire.

A ces licences, sont annexés de nouveaux cahiers des charges qui prévoient des obligations en matière de couverture de la population et de qualité des services fournis. Ces obligations ont été définies de sorte à  refléter au maximum les besoins et attentes des populations.

L’ARTCI, de par ses missions, est chargée de veiller au respect de ces obligations par les opérateurs de téléphonie mobile. Pour ce faire, des campagnes d’audit de la couverture et de la qualité de service des réseaux de téléphonie mobile sont régulièrement réalisées.
Les résultats des différentes campagnes font l’objet de publication auprès de la population et peuvent donner lieu à  des sanctions infligées aux opérateurs lorsque des manquements aux obligations sont constatés.

Au cours de l’année 2018, l’ARTCI a mené un audit de la Qualité de service des réseaux mobiles des opérateurs Orange-CI, MTN-CI et MOOV-CI dont les résultats sont les suivants :
L’Opérateur MTN est 1er sur les services Voix, Orange 2ème pour la Data ,3ème pour le service SMS et MTN 4ème sur services à  valeurs ajoutées.

En 2eme place Moov est 1er pour le service voix, Moov et MTN 2eme pour la Data, MTN 3eme pour le service SMS et Orange 4eme pour les services à  valeurs ajoutées. La 3ème place revient à  Orange pour le service Voix, aucun opérateur n’à  remplir les charges pour la Data, Moov 3ème pour le service SMS et MTN 3ème pour les Services à  valeurs ajoutées.


Présenté en quatre étapes, l’audit a été réalisé par un cabinet Expert indépendant avec des résultats de qualité pour le compte de l’année 2018, s’est ouvert dans un contexte de services et de la technologies avec les options portant sur le téléphone voix 2G et 3G, services SMS 2G,3G, l’accès à  internet 3G et 4G, et les services à  valeurs ajoutée( services financiers mobiles, call center etc…) Avec un parc d’abonnés de 34 111807 pouvant portés jusqu’à  100 000 000 d’abonnés, un chiffre d’affaires de 920 837 712 francs CFA et un investissement colossal de 155384 479 824 f CFA ont été les chiffres clés énumérer à  l’entame des résultats.

Pour le DG de l’ARTCI, l’audit mis en œuvre consiste à  emmener les opérateurs à  plus d’actions et à  corriger les failles sur leurs réseaux tout en prenant en compte l’avis et les idées des consommateurs ivoiriens. La côte d’Ivoire membre de l’Union Africaine des Télécommunications de par le biais du président de la république vise à  apporter du consistant sur l’échiquier international avec plus d’options pour les abonnés malvoyants, sourds-muets sur l’amélioration des services Data qui sera le motif d’un futur nouvel opérateur à  venir.

Mr Bilé a affirmé que ses audits permettront aussi à  l’Artci d’envisager l’entrée sur la numérotation à  10 chiffres quand possible avec des décisions du conseil de régulation de l’Artci pour éventuellement sanctionner les opérateurs pour les manquements constatés.
« L’objectif final de l’audit est d’obtenir une qualité des services fournis conforme aux standards nationaux et internationaux. Il ressort que les opérateurs doivent fournir encore plus d’efforts pour améliorer la QOS car certains indicateurs de services Voix, Data, centre d’appels », a-t-il affirmé.

Au regard des manquements, l’Artci prendra des mesures coercitives pour contraindre les opérateurs à  s’améliorer et déployer plus de netteté et de fluidité pour la QOS conformément à  la réglementation en vigueur.

Pour 2019, deux campagnes seront faites pour l’audit de la QOS. Le premier est déjà  en cours d’exécution et la seconde démarrera au mois de novembre prochain, a indiqué le régulateur de la téléphonie mobile.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008