Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : En dépit de l'existence d'un décret portant interdiction de l'utilisation des sachets plastiques leur utilisation perdure, déplore Anne Ouloto
 

Côte d'Ivoire : En dépit de l'existence d'un décret portant interdiction de l'utilisation des sachets plastiques leur utilisation perdure, déplore Anne Ouloto

 
 
 
 4951 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 03 juillet 2019 - 11:25

© koaci.com – Mercredi 03 Juillet 2019 -À l’instar de la communauté internationale, la Côte d’Ivoire célèbre ce 03 juillet, la Journée Mondiale sans Sachets Plastiques.

Cette journée a été instituée pour éveiller les consciences sur ce qu’il convient de classer au rang des défis environnementaux: « Dire non aux sachets plastiques ».

Selon la ministre de l'Assainissement et de la Salubrité (MINASS), Mme Anne Désirée Ouloto, la célébration de la Journée Mondiale sans Sachet Plastique, offre une plateforme à  toute la communauté mondiale en général et au pays en particulier, pour sensibiliser le corps social sur la nécessité de tourner définitivement le dos à  l’utilisation des sachets plastiques interdits, au profit des emballages réutilisables et plus écologiques.

Elle relève que, les villes, villages, campements sont envahis par les sachets plastiques qui se retrouvent partout, dans les rues, les espaces publics, les caniveaux, les cours d’eaux, les plages, les lagunes et la mer.

« Les sachets plastiques obstruent les ouvrages d’assainissement, augmentant les risques d’inondations avec son corolaire de dégà¢ts matériels énormes et de perte en vies humaines. Ils ternissent l’esthétique et l’attractivité de nos cités et exposent les populations à  des risques évidents de maladie, compromettant ainsi tous nos efforts de développement », souligne-t-elle.

Elle déplore que , en dépit de l’existence depuis 2013, d’un décret portant interdiction de la production, de l’importation, de la commercialisation, de la détention et de l’utilisation des sachets plastiques au niveau national, force est de constater que la résistance est très forte, et leur utilisation perdure.

« Devant cette réalité, il est important pour nous tous, Ivoiriennes, Ivoiriens et Populations vivant en Côte d’Ivoire, de savoir que le sachet plastique n’est pas nécessaire, encore moins indispensable dans nos modes de production et de consommation », fait observer Anne Ouloto.

Elle invite chacun à  son niveau, à  prendre un engagement ferme afin de contribuer à  l’élimination définitive du sachet plastique de ses habitudes.

« Certains parmi nous, conscients du danger, ont accepté de faire le pas : abandonner les sachets plastiques au profit d’emballages alternatifs », souligne la ministre dans le message du Gouvernement à  l’occasion de la célébration 2019 de la journée sans sachets plastiques.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Béoumi, pour la consolidation de la paix, un pacte de n...
 
 
Côte d'Ivoire: Béoumi, pour la consolidation de la paix, un pacte de non agression signé par deux communautés
Société
 
Burkina Faso : Une dizaine de militaires tués dans une attaque à Kouto...
 
 
Burkina Faso : Une dizaine de militaires tués dans une attaque à Koutougou
Kenya: Deux internationaux de rugby condamnés à 15 ans de prison pour viol collectif sur une chanteuse
Société
Kenya: Deux internationaux de rugby condamnés à 15 ans de prison...
Kenya il y a 11 heures
 
Ghana : 40 ghanéens déportés des USA
Société
Ghana : 40 ghanéens déportés des USA
Ghana il y a 13 heures
 
Côte d'Ivoire : Djébonoua, voulant faire un dépassement, un car tue deux personnes à moto
Société
Côte d'Ivoire : Djébonoua, voulant faire un dépassement, un car t...
Côte d'Ivoire il y a 14 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : En dépit de l'existence d'un décret portant interdiction de l'utilisation des sachets plastiques leur utilisation perdure, déplore Anne Ouloto
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Cerveau
le rôle de la ministre de l'insalubrité dans tout ça? il faut pas fuit sa responsabilité.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Gisnook
Donc vous prenez une loi et puis 5 ans après c'est à  nous à  décider si on accepte ou non de l'appliquer, quoi ? FOUTAISE énorme FOUTAISE
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008