Cameroun Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: CEMAC, le FMI soutient la mise sur pied d'une nouvelle réglementation des changes
 

Cameroun: CEMAC, le FMI soutient la mise sur pied d'une nouvelle réglementation des changes

 
 
 
 2789 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 04 juillet 2019 - 06:37

Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la Beac

© koaci.com - Jeudi 4 juillet 2019 - Le Conseil d'administration du FMI a apporté son soutien à  la mise en œuvre par la BEAC, de la nouvelle réglementation des changes qui devrait, bénéficier d'un soutien sans faille des Autorités nationales.

Lors de sa session du 24 juin 2019, le Conseil d'Administration du Fonds monétaire international (FMI), s'est félicité de la stabilisation des conditions économiques au sein de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC), caractérisée par un rebond de la croissance régionale, une position budgétaire globale de la région proche de l'équilibre et une accumulation des réserves extérieures au-delà  des attentes, rapporte un communiqué signé du 2 juillet d’Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de la Beac.

La création récente d'un groupe consultatif tripartite, intégrant les autorités nationales, les institutions sous régionales et les services du FMI, chargé d'examiner les vulnérabilités émergentes et d'échanger sur des mesures appropriées le cas échéant a également été apprécié par le FMI.

Les membres du CA du FMI qui ont noté les avancées enregistrées dans la mise en œuvre des réformes par les institutions communautaires, se disent satisfaits de l’accomplissement, par la BEAC et la COBAC, des mesures annoncées dans leur Lettre supplémentaire de décembre 2018. En particulier, il a encouragé la BEAC pour les progrès accomplis dans la réforme de son cadre de politique monétaire.

En ce qui conceme la Commission Bancaire, le Conseil d'administration a exprimé sa satisfaction quant à  l’adoption par cet organe de son plan stratégique (2019-2021), dont l'objectif est de mettre progressivement en place une supervision plus efficace basée sur les risques.

Quant à  la Commission de la CEMAC, le Conseil d'administration s'est félicité des progrès enregistrés dans le renforcement de son cadre de surveillance multilatérale, au travers notamment des projets visant à  établir un système de prévention accompagné d'un régime de sanctions contraignant en cas de violation des règles de surveillance régionale.

Armand Ougock correspondant permanent de KOACI au Cameroun

(+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Gabon: Remis après son AVC, Ali Bongo vous apparait il désormais apte à bien présider le pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: DJ Arafat était il véritablement un exemple pour la jeunesse ivoirienn...
 
721
Oui
22%  
 
2511
Non
75%  
 
98
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008