Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, lors d'une cérémonie d'investiture,   le préfet exige le bilan à  la présidente d'une structure
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, lors d'une cérémonie d'investiture, le préfet exige le bilan à  la présidente d'une structure

 
 
 
 9311 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 06 juillet 2019 - 16:14

© koaci.com - Samedi 6 Juillet 2019 - Le Réseau Africain des Femmes Leaders (RESAFEL) a procédé ce Samedi au Foyer des Jeunes de Kôkô à  l'investiture de sa présidente régionale pour le Gbêkê comme constaté sur place par KOACI.

Créé en 2015 dans l'objectif de fédérer les Femmes, le RESAFEL avec pour présidente Afrique dame Albertine Tohan épouse Séha, tient à  rendre autonome les femmes dans leurs différents secteurs d'activités, afin que des produits de tous les pays Africain, atterrissent à  Bouaké. Venues de Diabo, Brobo, Djébonoua et Sakassou pour prendre part à  l'investiture de la présidente régionale du RESAFEL, les femmes de ces dites localités, ont abandonné les travaux champêtres pour voir le visage de celle qui sera la nouvelle et désormais présidente de la région de Gbêkê du RESAFEL.

Présent à  l'investiture pour présider la rencontre, Katou Bony Francis, secrétaire général de la préfecture, représentant Tuo Fozié, après son explication du sens de l'autonomisation de la femme aux femmes présentes, a demandé à  la nouvelle présidente nommée, de faire son rapport de cette date d'investiture, au 06 Juillet de l'année prochaine.

« Vous venez de faire l'investiture de la présidente régionale du RESAFEL aujourd'hui le Samedi 06 Juillet 2019 à  Bouaké pour la région de Gbêkê. Il faut que la nouvelle présidente vienne faire le bilan de son travail le 06 Juillet 2020 prochain pour qu'on sache comment ça été géré (...) Le RESAFEL permet aux femmes du Gbêkê de sortir de la précarité tout en restant soudées et unies...» a indiqué Katou Bony Francis, secrétaire général de la préfecture de Bouaké.

Rassurant à  son tour ses sœurs, la nouvelle présidente régionale Rita Affoué, a expliqué qu' « il s'agit d'un credo mis en place par les femmes. Nous voulons transformer, conserver et distribuer nos produits où besoin est. Ainsi, le piment sec de la région de Gbêkê, se retrouvera au Sénégal, et le poisson du Sénégal, on le retrouvera abondamment sur le marché de Bouaké. Voici ainsi, l'objectif du RESAFEL pour les femmes de notre région...»

Pour terminer, la présidente du RESAFEL a promis donner de bons résultats au représentant du préfet en 2020.

T.K.Emile
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limoger le régisseur ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Orages, la situation des dégâts est-elle moins pire que par le passé?
 
3430
Oui
57%  
 
2351
Non
39%  
 
236
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, lors d'une cérémonie d'investiture, le préfet exige le bilan à  la présidente d'une structure
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
Pourquoi ce bidon de préfet demande t-il le bilan de ces courageuses femmes ?? C'est l'Etat qui leur a donné les moyens financiers ?. Je vois. Tuo Fozié n'a pas pu obtenir le CEPE á l'ecole primaire. Il était même un cuisinier dans l'armée avant de prendre les armes comme ses amis.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Ce Tuo Fozié préfet de région, un exemple de la décadence du régime du PhD en mensonge, Dramane Ouattara.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter