Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Inculpation de Valentin Kouassi, la JPDCI dénonce une décision du procureur qui nie les  droits fondamentaux de liberté d'un citoyen
 

Côte d'Ivoire : Inculpation de Valentin Kouassi, la JPDCI dénonce une décision du procureur qui nie les droits fondamentaux de liberté d'un citoyen

 
 
 
 9530 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 08 juillet 2019 - 19:40

bureau de la JPDCI urbaine à  Cocody (Ph KOACI)

© koaci.com--Lundi 8 Juillet 2019-- Suite à  un meeting qu’il a animé le 23 juin dernier à  Adzopé, Valentin Kouassi, premier responsable de la jeunesse urbaine du PDCI a été entendu par le procureur le mardi 02 juillet en fin de journée. Il a été ensuite inculpé pour « troubles à  l’ordre public » et libéré sous contrôle judiciaire avec des restrictions de ses libertés.

Le bureau national de la jeunesse urbaine du PDCI réuni hier dimanche au siège de leur Parti a dénoncé cette décision du procureur jugée de décision niant totalement les droits fondamentaux de liberté d’un citoyen. Cette décision à  en croire les jeunes du PDCI viole gravement les dispositions de la loi fondamentale en son article 19 alinéas 1 et 2.

Selon docteur Anaman premier vice-président de la JPDCI urbaine, le délit reproché à  Valentin Kouassi n’est pas constitué, dans la mesure où aucun fait ou situation de troubles, de casses n’ait été enregistré relativement aux propos tenus.

Les jeunes du PDCI considèrent que ces interpellations et arrestations devenues l’unique moyen d’expression du régime RHDP au pouvoir, ne visent qu’un seul but : bà¢illonner l’opposition ivoirienne à  travers sa jeunesse.

Le vice-président de la JPDCI urbaine a par ailleurs rappelé que Nestor Dahi président de la jeunesse EDS, parti d'opposition fut interpellé il y a quelques jours et au cours d'une procédure, il lui a été interdit toute activité politique sur l'étendue du territoire national.

Pour lui, la liberté d’opinion différente de celle du RHDP donne droit à  la prison, Puisque l’institution judiciaire, les services de police, gendarmerie sont devenues des organes du RHDP reniant ainsi leur vocation d’utilité public

« Avec de tels agissements dignes des pires dictatures, le RHDP et son Président sont entrain de ruiner notre espoir de voir naître une Côte d’Ivoire plus démocratique au détriment de la consolidation d’un Etat voyou où les droits de l’homme sont bafoués ! Puisque la liberté d’expression n’existe plus, Puisque la liberté d’opinion différente de celle du RHDP donne droit à  la prison, Puisque l’institution judiciaire, les services de police, gendarmerie sont devenues des organes du RHDP reniant ainsi leur vocation d’utilité public ! Dès lors, le RHDP se rend coupable de tentative de confiscation du pouvoir et apôtre de l’instabilité sociopolitique de la Côte d’ivoire », a déclaré docteur Anaman.

Enfin, les jeunes du PDCI ont exigé sans autre forme de procédure, la levée immédiate des restrictions imposées à  leur premier responsable.


Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire: Ibrahime Coulibaly-Kuibiert : « Sortir le Corps préfect...
 
 
Côte d'Ivoire: Ibrahime Coulibaly-Kuibiert : « Sortir le Corps préfectoral de la matière électorale, c'est se créer des problèmes, c'est se créer des difficultés »
Politique
 
Côte d'Ivoire: 2020, Ouégnin aux femmes des espaces de libres échanges...
 
 
Côte d'Ivoire: 2020, Ouégnin aux femmes des espaces de libres échanges «Soyez rassurés parce que nous gagnerons toutes les élections sans coup férir»
Cameroun: Un sommet extraordinaire de la Cemac s'ouvre à Yaoundé
Politique
Cameroun: Un sommet extraordinaire de la Cemac s'ouvre à Yaoundé
Cameroun il y a 8 heures
 
Côte d'Ivoire: Réunion du CDRP, Bédié fait mention de «nombreuses dérives de gouvernance du régime RHDP»
Politique
Côte d'Ivoire: Réunion du CDRP, Bédié fait mention de «nombreuses...
Côte d'Ivoire il y a 13 heures
 
Togo: Pouvoir-opposition, autopsie d'un dialogue inachevé
Politique
Togo: Pouvoir-opposition, autopsie d'un dialogue inachevé
Togo il y a 16 heures
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Inculpation de Valentin Kouassi, la JPDCI dénonce une décision du procureur qui nie les droits fondamentaux de liberté d'un citoyen
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Fait divers... On avance. Valentin respecte-t-il la loi quand il déverse des propos insurrectionnels afin de troubler l'ordre publique ??? Rigoclowns... On avance...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mauvais LeMauvais
Dacta, si la liberté d'expression n'existait pas dans ce pays, est ce que tu aurais pu tenir les propos que tu tiens actuellement. Traiter un état souverainiste "d'État voyou." Dans quelle dictature tu aurais pu tenir ce genre d'insulte et te trouver encore en liberté?
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Ce procureur corrompu a tout intérêt à  adopter une attitude objective qui lui permettra de préserver les quelques 5 dents pourries qui lui restent. Autrement, lorsque le furoncle mossi sera trainé par ses testicules mous et pendants jusqu'à  son poussiéreux burkina natal, lui adou risque de se retrouver à  boire a jamais du koko baka parce qu'édenté de manière radicale et irreversible. Bandécons!
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zougloukata
Ils ne font même plus semblant. Un jour, un seul jour...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zott
Quand l'interdiction n'est pas légale. il faut désobéire à  cette interdiction. Sinon, toute l'opposition sera interdite de parler. Et plus personne ne pourra ouvrir la bouche dans ce pays en dehors des gens du RHDP. Ce qui reste à  faire, c'est la désobéeissance et de s'apprêter à  riposter à  la violence de la police. La police doit appliquer la loi. Mais là , elle n'est pas en train d'appliquer la loi. Elle sort de son rôle et rentre dans l'illégalité.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
FerDeLance
Le PDCI a toujours eu des militants et sympathisants disciplinés. Aucun trouble dans ce pays causé par le PDCI
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement