Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Interpellation de Moriféré, le MVCI estime qu'elle a été faite par une unité parallèle aux forces régulières
 

Côte d'Ivoire: Interpellation de Moriféré, le MVCI estime qu'elle a été faite par une unité parallèle aux forces régulières

 
 
 
 7796 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 09 juillet 2019 - 08:30

Lamine Mamadou Diarrassouba, vice-président lundi au siège du MVCI à  Abidjan (Ph KOACI)

© koaci.com - Mardi 9 Juillet 2019 - Après le collectif des avocats du professeur Bamba Moriféré dénonçant hier tout cadre légal de l’interpellation de l’ancien ministre, c’est au tour du mouvement pour la promotion des valeurs nouvelles en Côte d’Ivoire (MVCI) de monter au créneau.

A son siège au Plateau-Dokoui, le MVCI de Félicien Sékongo, parti proche de Guillaume Soro a affirmé que l’interpellation de Bamba Moriféré s’est faite par des hommes encagoulés appartenant à  une unité parallèle aux forces régulières de l’Etat de Côte d’Ivoire le dimanche 7 juillet dernier, comme constaté sur place hier par KOACI.

Pour Lamine Mamadou Diarrassouba, vice-président chargé des affaires juridiques et avocat du Parti, ces faits d’une extrême gravité, sont intervenus quelques heures après le meeting que l’opposition démocratique a organisé à  Abidjan et au cours duquel le professeur Bamba Moriféré a dénoncé entre autres le recul démocratique par l’assassinat des acquis démocratiques chèrement obtenus et la dictature rampante qui sévit dans notre pays.

Constatant une accentuation des dérives autoritaires du régime Ouattara, le MVCI fait remarquer cette interpellation de Bamba Moriféré vient confirmer la mise à  mort de la démocratie et de l’Etat de droit en Côte d’Ivoire.

Le Parti de Félicien Sékongo note dans sa déclaration que cette sombre perspective doublée de l’apparition d’éléments étrangers aux forces régulières, n’annoncent que des évènements davantage tragiques : la résurgence des escadrons de la mort.

Enfin, les MVCI a appelé à  la mobilisation de tous les politiques, sociétés civiles et population face à  la « dictature du régime RHDP »

« Face aux graves périls qui menacent désormais chaque citoyen qui ose exprimer une once de désapprobation ; face à  la dictature du régime RHDP, le MVCI appelle à  la mobilisation de tous politiques, société civile, populations de Côte d’Ivoire, pour dénoncer et stopper ces dérives grandissantes du régime dictatorial d’Alassane Ouattara », a déclaré Lamine Mamadou Diarrassouba, avocat au Barreau de Côte d’Ivoire et de la CPI.

Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Soudan: Les pourparlers de paix reprennent à Juba entre Khartoum et l...
 
 
Soudan: Les pourparlers de paix reprennent  à Juba entre Khartoum et les rebelles
Politique
 
Côte d'Ivoire: Le Cardinal Jean Pierre Kutwa se prononce sur le client...
 
 
Côte d'Ivoire: Le Cardinal Jean Pierre Kutwa se prononce sur le clientélisme et les élections de 2020
Guinée: 3ème mandat, des leaders du Front national pour la défense de la Constitution interpellés
Politique
Guinée: 3ème mandat, des leaders du Front national pour la défens...
Guinée il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire: Ouégnin à Lakota «allons reconquérir le pouvoir d'état en 2020, mais… »
Politique
Côte d'Ivoire: Ouégnin à Lakota «allons reconquérir le pouvoir d'...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire: Spéculations sur son état de santé, Diby prend la tête de l'Association Internationale des Conseils Economiques
Politique
Côte d'Ivoire: Spéculations sur son état de santé, Diby prend la...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Interpellation de Moriféré, le MVCI estime qu'elle a été faite par une unité parallèle aux forces régulières
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRANBLE DEH
Le Woody vous avait prévenu sur ce sanguinaire de Dramane Ouattara, aujourd'hui, les faits lui donne raison. Ce Dramane n'aime pas les Ivoiriens, il est en mission de destruction, tous ces speudos réalisations pour masquer la destruction de la société ivoirienne.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
OULAI DE BEOUE zea
Loin de se désolidarisé de votre requête sur la prise de conscience,il doit être reconnu que votre parti politique est jeunes dans l'arène politique ivoirienne. Il y'a eu de nombreuses crimes juridiques, des tortures,des emprisonnements qu'ont subit les plus anciens jamais condamné par votre mouvement, des prisonniers politique innocents meurt chaque jours, leur enfants déscolarisés, leur femme veuve... On saute pas dans le tas, il y'a des principes qu'il faut honoré afin d'être Soudé et ensuite stopper ces dérive grandissante du Régime.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
lol tu dis etre dans une dictature en gros avec des milices mais tu t'exprimes ou lol ?? va faire ca en guinée ou on vient de voté une lois pour tirer a vu, va faire chez biya au Cameroun etccc vraiment vous etes des plaisantins lol les ivoiriens sont sur la CAN vos conneries on s'en garba a bon entendeur..MVCI lol vous etes combien on a qu'a vous donner les clefs de l'UA aussi bande des con lol
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
IvoirienPursang
Bien sûr que c'est une POLICE PARALLÈLE, un ESCADRON DE LA MORT. Dans une démocratie quand on vient chercher un suspect chez lui, on vient avec un mandat (une convocation). Et seulement 2 policiers suffisent. D'abord les flics sonnent à  la porte déclinent leur identité et matricule et présentent le mandat au suspect. Puis c'est au suspect de se rendre aux flics. Si le suspect ne se rend pas aux flics, un second mandat lui est présenté le lendemain. C'est comme ça marche une république avec autorités compétentes. Mais on ne vient pas à  40 défoncer la porte d'un citoyen sans que le commissaire principal ne soit au courant. c'est du gangstérisme. Dramane s'il te plait fais tu vas quitter notre pays tu vois bien qu'on ne veut plus de toi.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
IvoirienPursang
jordanchoco2020, ton nouchi est zarbi . on ne dit pas on s'en gaRba, on dit "GABA", on s'en gaba. Gaba ne prend pas de R. GaRba c'est attiéké!
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ibradia
Je lis résurgence des escadrons d’en la mort. Et pourtant vous voulez vous associez aux auteurs des escadrons de la mort qui ont endeuillé soit disant vos familles et suscité votre entrée au maquis pour changer l’ordre. Vous n’êtes pas fiables car il manque de la cohérence dans vos démarches. Vous êtes prêts à  saborder votre lutte pour vos intérêts et égos. Puisse la vérité triompher de cette incohérence politique qui dure des décennies. Nous en avons marre des manipulateurs et des querelles politiques mais avons plutôt besoins de propositions productives et qualitatives.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
liamaksel70
alors pourquoi se cachent t-ils le visage?.....donc toi ADO on peut plus te critiquer quoi?.....si tu l'a arrêter alors ce qu'il dis de toi est alors vrais......
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
"Le régime dictatorial d alassane ouattara" voilà  qui est dit... ce colérique haineux tribaliste et sectaire est totalement isolé politiquement... aveuglé par son régime moribond.. il vit dans sa bulle.. rude sera sa chute.. 😎😎😎 On te parle tu veux pas écouter.. l'union européenne a déjà  mis en garde contre ses dérives autoritaire.. le sud te parle, le nord te parle, l'Ouest ou tu as fait le génocide te parle.. l'église et les imams t ont parlé.. les ivoiriens vont bientôt te parler.. i biê kissè
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement