Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
CAN 2019 : À peine remis, Serge Aurier se blesse « bêtement » dans les vestiaires
 

CAN 2019 : À peine remis, Serge Aurier se blesse « bêtement » dans les vestiaires

 
 
 
 17964 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 09 juillet 2019 - 09:36

Aurier et son attelle lundi à  Suez

© koaci.com – Mardi 09 Juillet 2019 - Le capitaine des éléphants Serge Aurier en colère face à  la prestation de ses coéquipiers en première mi-temps a tapé du poing sur la table dans les vestiaires.

Conséquence, il s’est blessé au poignet droit. Alors qu’il s’est remis de sa blessure contre le Maroc comme il l’a annoncé dimanche, Aurier par mesure de prudence, n’a pas pris part à  la qualification de son équipe face au Mali.

Il espère être rétabli avant la rencontre du jeudi face aux Algériens. « Je pense être rétabli. Aujourd'hui (lundi), c'était encore juste », a-t-il déclaré à  nos confrères français de l'agende d'Etat AFP.

Il faudrait espérer que sa blessure « bête » à  la main ne le contraigne pas à  un nouveau forfait pour le match décisif des quarts de finale.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limoger le régisseur ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Orages, la situation des dégâts est-elle moins pire que par le passé?
 
3430
Oui
57%  
 
2351
Non
39%  
 
236
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
CAN 2019 : À peine remis, Serge Aurier se blesse « bêtement » dans les vestiaires
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
VEITO
Soigne toi la main, et remonte sur le terrain comme un guerrier. Et bats-toi, car Bagayoko, sans avoir la même justesse, la même puissance et la même expérience que toi a asuré l'essentiel.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tttt
Trop nul, qu'il rentre à  la maison.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Je cite : "Soigne toi la main, et remonte sur le terrain comme un guerrier. Et bats-toi, car Bagayoko, sans avoir la même justesse, la même puissance et la même expérience que toi a asuré l'essentiel". @VEITO, tu as de bonnes analyses mais trop affectif et gentil dans tes appréciations sur cette équipe et son fameux entraîneur Kamara. Si on peut dire que Bagayoko a assuré, c'était contre la modeste équipe de la Namibie(et ça se comprend !), mais contre le Mali qui n'est pas une foudre de guerre, nos deux latéraux étaient complètement laminés et dépassés par les événements. L'arbitre a été très très gentil avec Bagayoko, sinon la CIV allait jouer à  10. Il est tout le temps en retard et il commet des fautes qui méritent des cartons. Problèmes de milieu, problèmes de défense et problèmes d'attaque, de la par la faute de Kamara au kotching et à  la tactique lamentables...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
djeliba
ce petit est un bon joueur , très très bon joueur , ne risquer pas en l'alignant , même sur le banc il est dans le cœur des ivoiriens parce que nul ne doute de son talent
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
liamaksel70
de la merde footballistique cette équipe qui nous fait honte seurieusement.....un entraîneur qui ne sait même quelle joueur mettre sur le terrain......notre équipe sinon soi-disant équipe nationale remporte ses matchs de façon hasardeuse......pouffff j'imagine le sort que nous réserve l'Algerie?
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
VEITO
Vous verrez, l'Algérie qui jusque-là  a fourni du beau jeu sera tétanisée face à  nous en 1/4. A nous la Victoire! A nous la Coupe inShaAllah!
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter