Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Les engins à  deux et trois roues non réglementés traqués par Tuo Fozié, les carrefours verrouillés par les hommes en armes
 

Côte d'Ivoire : Les engins à  deux et trois roues non réglementés traqués par Tuo Fozié, les carrefours verrouillés par les hommes en armes

 
 
 
 8913 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 10 juillet 2019 - 13:50

© koaci.com - Mercredi 10 Juillet 2019 - Initiée depuis le Mercredi 21 Novembre 2018 par Tuo Fozié dans la salle de mariage de la mairie de Bouaké, la problématique sur l'incivisme dans la capitale de la paix, a été longuement discutée avec toutes les couches réunies ce jour.

« Voici environ quatre-vingt-dix (90) jours que je suis arrivé dans la cité. J'ai plusieurs éléments à  toucher, pour cela, je dois commencer quelque part et ce sujet, c'est l'incivisme qui tue notre région. J'ai touché quelques éléments en sourdine, en cachette, la nuit et même le jour (...) Les automobilistes et les motocyclistes, pour leurs non respect des feux tricolores et le non respect du code de la route, sont les quelques éléments enregistrés pour que nous puissions échanger sur le sujet. Ce que je viens d'énumérer n'est étranger à  personne ici car, chacun de nous ici paie les frais au quotidien (...) Nous allons avoir une phase de suivi, de sensibilisation et de répression...» avait déclaré Tuo Fozié, préfet de la région de Gbêkê à  toute l'assemblée présente ce Mercredi 21 Novembre 2018.

Plusieurs mois après les différentes phases de suivi et de sensibilisation, celle dite de répression a été enclenchée le Jeudi 04 Juillet dernier. Dans différents carrefours de la ville, on peut apercevoir des équipes mixtes, composées d'éléments de la Police, de la Gendarmerie et des FACI, procédé au contrôle des pièces afférentes aux usagers des engins à  deux ou trois roues qui circulent dans la ville

« L'incivisme ailleurs nous le voyons mais à  Bouaké, il est exceptionnel et vous KOACI, étant un moyen efficace de Communication, si vous êtes prêts, la Côte d'Ivoire saura qu'il y a une meilleure voie de communication qui réside à  Bouaké.» a lancé avant l'entame de sa conférence de presse avec les hommes de médias, Tuo Fozié hier Mardi 09 Juillet à  la préfecture de région, sollicitant l'aide des journalistes pour pouvoir réussir cette opération, tout en indiquant que Bouaké avait une marque exceptionnelle.


« Nous sommes à  la phase de sensibilisation, nous demandons à  tous ceux qui ont des engins qui circulent de savoir que s'il y a un feu rouge, il faut le respecter. De savoir que le véhicule qui roule doit avoir des pièces, avoir un minimum de documents pour obtenir les motos. D'entrer de jeu, nous ne pouvons pas tout demander sachant que depuis des décennies, c'était pas le cas. L'incivisme est très très très dégradant, très dérangeant, très compliqué voir grave et tout ceci est parti de la crise oui mais Bouaké est toujours resté Bouaké. On ne veux pas étouffer l'économie mais que l'économie soit organisée. En un premier temps, nous voulons voir tout le monde en sécurité, parce que quand ils sont protégés avec les chutes dans les accidents, nous gagnons en vie. Actuellement au premier acte, c'est le port du casque et l'assurance.» a fait savoir le gouverneur Tuo Fozié.

Dans la ville, vue la présence massive des forces de défense et de sécurité dans différents carrefours pour le contrôle, l'incivisme commence à  prendre une autre tournure. Les casques sont désormais portés au risque de voir l'engin mis en fourrière. Hormis les fanatiques de l'incivisme pour les uns, préférant encore jouer au chat et à  la souris pour échapper aux contrôles et pour les autres, essayer les négociations et tentatives de corruption, pour pouvoir s'extirper. Hélas pour ces derniers, avec les hommes de tous les corps présents, leur requête tombe à  l'eau et n'ont que leurs yeux pour constater leur engin embarqué dans les véhicules de police.

« La sensibilisation que nous avons faite est théorique et aussi pratique et nous sommes à  la phase de sensibilisation pratique sur le terrain qui consiste au contrôle des pièces, et du port de casque. C'est le Jeudi dernier que nous avons lancé cette opération et vous constatez que la population de Bouaké en générale, et les usagers d'engins a deux roues en particulier, portent les casques mais il y'a autre chose. Ce qui est visé, il faudrait amener les uns et les autres à  comprendre la nécessité de porter un casque et comment cela doit se faire. Nous avons chaque jours des carrefours que nous occupons, et vous constatez avec moi la présence de toutes les forces vives, Police, Gendarmerie et FACI qui occupent les grands carrefours de la ville de Bouaké. Nous avons des équipes aux carrefours pour interpeller les contrevenants au code de la route et pour faire comprendre aux usagers a deux roues, la nécessité de porter un casque, respecter le code de la route, que les pièces afférentes à  la conduite des engins à  deux roues soient obtenues par les utilisateurs et cette opération va continuer jusqu'à  ce que l'objectif soit atteint.» a indiqué le commissaire Mobio Maxime, Préfet de police de Bouaké.

Face à  cette nouveauté à  Bouaké, imposée pour la sécurité des conducteurs de motos, des vendeurs de casques ont vu le jour dans plusieurs rond-point et carrefours de feu tricolore de la ville. Pour l'heure, aucun chiffre n'a été donné sur les saisies mais plusieurs dizaines de motos et engins en infraction ont été mis en fourrière.

Enfin, révélant que « je ne suis pas content de ce qu'ils font sur le terrain. J'attends mieux », Tuo Fozié a indiqué que « cette mission finira là  où les Ivoiriens seront satisfait », en ajoutant qu'elle se fera pas à  pas en touchant tous les autres secteurs d'activités.

T.K.Emile


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Profitant d'une opération pilotée par CI-Energies, une...
 
 
Côte d'Ivoire : Profitant d'une opération pilotée par CI-Energies, une arnaque organisée dans un quartier de Bouaké avec complicité ?
Abonnés
 
Côte d'Ivoire: Duekoué, un enfant de 14 ans atteint de malformation, d...
 
 
Côte d'Ivoire: Duekoué, un enfant de 14 ans atteint de malformation, découvert dans une tombe
Cote d'ivoire: Crise Eglise évangélique, les membres fondateurs de l'EERCI désavouent René Kpan et appellent le gouvernement à  freiner son imposture
Société
Cote d'ivoire: Crise Eglise évangélique, les membres fondateurs d...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire: Après une suspension de 6 mois, la bergère Maman Pauline autorisée par l'Église catholique à reprendre ses fonctions
Société
Côte d'Ivoire: Après une suspension de 6 mois, la bergère Maman P...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire: La  libération de l'individu pris avec un faux « Laissez-Passer » suscite des interrogations
Abonnés
Côte d'Ivoire: La libération de l'individu pris avec un faux « L...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Les engins à  deux et trois roues non réglementés traqués par Tuo Fozié, les carrefours verrouillés par les hommes en armes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Levrai
"L'incivisme ailleurs nous le voyons mais à  Bouaké, il est exceptionnel " j'adore cette phrase du préfet. Diantre....quand je suis arrivé pour la1ère fois à  bouaké, j'etais choqué de les voir conduire. ça là  capitale de la paix???? tchrouuuu vous même si c'est injure.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
IvoirienPursang
Ça fait plaisir toutes ces mesures, mais on vous connait. Vous prenez de l'élan, vous courez sur 1000 mètres puis vous commencez à  vous essouffler et vous abandonner. Ce genre de mesure ne s'applique pas sur un mois ni un an, mais sur 10 ans pour vraiment asseoir l'autorité mais j'ose espérer que vous ne là¢cherez pas l'affaire. Bouaké a besoin d'un toilettage en profondeur
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
YAIRAILON
CE SOUCI DU GOUVERNEUR EST LÉGITIME. NOTRE PAYS A BESOIN D'UNE FORTE MISE À NIVEAU DANS LA DISCIPLINE ET LE RESPECT DES LOIS ET RÈGLEMENTS QUI RÉGISSENT NOTRE VIE EN COMMUNAUTÉ. BEAUCOUP DE SECTEURS DOIVENT FAIRE L'OBJET DE CONTRÔLE : SACHETS PLASTIQUES, NUISANCES SONORES, URINER EN PUBLIC,ETC...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement