Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le procès des gendarmes qui ont commis une bavure sur des agents des pompes funèbres à  Arrah débute ce vendredi à  l'état-major
 

Côte d'Ivoire : Le procès des gendarmes qui ont commis une bavure sur des agents des pompes funèbres à  Arrah débute ce vendredi à  l'état-major

 
 
 
 9618 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 11 juillet 2019 - 11:29

© koaci.com – Jeudi 11 Juillet 2019 -Comme annoncé en juin dernier par le Tribunal Militaire d’Abidjan (TMA), le procès des gendarmes qui ont commis une bavure sur des agents des pompes funèbres à  Arrah aura lieu ce vendredi à  l’état-major des armées au camp Gallieni (Plateau).

Cinq personnes sur six agents de la Société ivoirienne de pompes funèbres (Sipofu) avaient été tuées à  bout portant par des éléments de la Brigade de gendarmerie d’Arrah qui les avaient pris pour des braqueurs.

Alors que les victimes s’étaient déplacées dans le village d’Andé pour effectuer une prestation dans le cadre d'une cérémonie funéraire de la mère d'un adjudant de gendarmerie.

Cette situation survenait au moment où un opérateur économique eut été dépossédé de 32 millions de FCFA par des braqueurs à  Nzanfouenou.

Le procès tant attendu par les responsables de la Sipofu et les familles des victimes permettra à  l’opinion de mieux comprendre ce qui s’est réellement passé en ce mois de mai 2017.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le procès des gendarmes qui ont commis une bavure sur des agents des pompes funèbres à  Arrah débute ce vendredi à  l'état-major
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Juste 3 mots... JUSTICE...JUSTICE...JUSTICE... Puis-je ajouter 3 autres mots ??? FERMETÉ...FERMETÉ...FERMETÉ...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KOF A
s'ils sont reconnu coupables, ils méritent la peine de mort au pire des cas la prison à  vie sans possibilité de relà¢chement. que Dieu se souvienne des victimes et punisse encore les auteurs de ces crimes.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement