Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Lors d'une cérémonie des chefs de communautés,  un chef révèle « les accidents de moto tuent plus vite que le VIH-Sida à  Bouaké »
 

Côte d'Ivoire : Lors d'une cérémonie des chefs de communautés, un chef révèle « les accidents de moto tuent plus vite que le VIH-Sida à  Bouaké »

 
 
 
 8728 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 13 juillet 2019 - 22:21

© koaci.com - Samedi 13 Juillet 2019 - L'union Des Chefs de Communauté de la région de Gbêkê (UDCC), a tenu une rencontre d'échange sous la houlette de Diomandé Bema dit Ben, chef de la communauté Bafing à  Bouaké, par ailleurs président de cette union ce Samedi 13 Juillet à  la chambre de commerce et d'industrie de Bouaké avec des chefs de communautés venus de tout le Gbêkê comme constaté par KOACI.

Créée depuis 2002, l'UDCC a pour but de rassembler ses membres dans la cohésion, raison pour laquelle ce Samedi a été choisi pour soutenir toutes les actions de développement, initiés par les cadres de la région pour le bonheur et le bien-être des habitants du Gbêkê.

« Vous avez vu que Béoumi est venu en grand nombre avec 40 personnes alors que nous avons demandé 20 personnes conduites par les chefs de communauté. Cela a pris de l'ampleur et ça plu à  tout le monde. Brobo est venu avec plus de 50 personnes, même chose que Diabo. Sakassou, Marabadiassa, Bouaké et les autres villes du Gbêkê qui sont venus, on ne peut pas les compter. On a pris cette initiative pour mener des actions pour la tranquillité à  Bouaké et dans les villes de notre région.» a indiqué le chef Ben qui a par la suite, apprécié les actions menées par les autorités pour bouter hors de Bouaké, l'incivisme tant décrié.

« Il faut dire que nous, tous les chefs de communautés à  travers ma voix, moi chef Ben, saluons la décision du préfet Tuo Fozié de remettre Bouaké sur les rails. Il est bien de savoir qu'à  Bouaké ici, les accidents de motos tuent plus vite que le VIH-Sida. Quand je voies toutes les forces de l'ordre dans les carrefours, je suis très content et vous voyez, tout le monde porte un casque maintenant. Il faut que ça continue et ce passe aussi dans les autres activités car il y a toujours eu le désordre à  Bouaké ici...» a fait savoir chef Ben, chef de la communauté Bafing à  Bouaké et président de l'UDCC.

Pour terminer, le souhait des chefs de communauté a été qu'un carde d'un parti politique, soit le leader de la région de Gbêkê du fait de ses actions qui seraient appréciées par une frange de la population.

T.K.Emile
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement