Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Les Partenaires invitent le gouvernement au respect des15% du budget national alloué au financement de la Santé
 

Côte d'Ivoire : Les Partenaires invitent le gouvernement au respect des15% du budget national alloué au financement de la Santé

 
 
 
 4786 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 19 juillet 2019 - 10:31

© koaci.com —Vendredi 19 juillet 2019 —La première réunion de la Plateforme nationale de Coordination du Financement de la Santé a eu lieu hier à  la Primature et cette cérémonie a été marquée par l’installation de l’instance créée par le Gouvernement dans la perspective d’améliorer les dépenses de santé et de renforcer le vaste Programme social en cours.

Représentant le Chef du gouvernement ivoirien, le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné a en présence des représentants des Partenaires Techniques et Financiers du secteur de la santé regretté la réduction des appuis à  l’horizon 2020, de deux partenaires importants du secteur de la santé, GAVI et le Fonds Mondial.

Selon lui, face à  cette situation, le Gouvernement est appelé à  renforcer et optimiser ses actions en vue de continuer la dynamique d’amélioration des conditions sanitaires des populations entamée depuis 2011.

Il a soutenu que cette plateforme est placée sous l’autorité du Premier ministre et va constituer une instance d’aide à  une meilleure coordination des financements tant externes qu’internes du secteur santé.

«Elle sera donc un outil privilégié pour renforcer le système de santé et nous permettre, à  brève échéance, de réaliser le volet santé du Programme Social du Gouvernement. Il s’agit notamment d’accélérer l’amélioration dudit secteur à  travers la mise en œuvre de la Couverture Maladie Universelle (CMU), le renforcement de la gratuité ciblée et le Programme Elargi de Vaccination, » a insisté Adama Koné.

Le Gouvernement s’est engagé à  Oslo, en novembre 2018, à  assurer un accroissement des ressources budgétaires internes d’au moins 15% annuellement en faveur de la santé. Le représentant résident de l’OMS a rappelé cet engagement au représentant de Amadou Gon Coulibaly.

Adama Koné a rassuré les partenaires que le Gouvernement tiendra cet engagement qui lui permettra d’amorcer la tendance vers l’atteinte de l’objectif fixé par les Chefs d’Etats Africains, celui d’allouer 15% du budget national au financement de la santé.

Ce sont plus de 1600 milliards F.CFA qui sont nécessaires pour financer la santé en Côte d’Ivoire d’ici 2024. Selon le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, le gouvernement souhaite une réaction collective.

La Plateforme Nationale de Coordination du Financement de la Santé est une instance multipartite qui, sous le leadership de la partie nationale, aura pour mission d’établir des consensus sur les objectifs de dépenses nationales de santé, de favoriser l’harmonisation et l’alignement des financements internes et externes autour de ces objectifs et d’assurer le suivi de leur réalisation pour la mise en œuvre des stratégies sectorielles de santé telles que définies dans le Plan National de Développement (PND), le Plan National de Développement Sanitaire (PNDS) et le Dossier d’Investissement 2020-2024.

Docteur Eugène Aka Aouélé a affirmé que la Plateforme Nationale de Coordination du Financement de la Santé s’inscrit dans la continuité des engagements pris par le Gouvernement, les Partenaires Techniques et Financiers, le Secteur Privé et la Société Civile, visant à  soutenir les initiatives et solutions innovantes au financement durable du secteur.

Maillon de structuration du dialogue inclusif permanent entre ces acteurs, la Plateforme constitue ainsi un levier d’action unique et concerté, qui fait collaborer et interagir les secteurs Public et Privé afin d’accroître le financement de la santé en Côte d’Ivoire, améliorer son efficacité et garantir la mise en œuvre effective des initiatives majeures du secteur.

Le lancement de la PNCFS a été organisé par le Point Focal du Global Financing Facility (GFF) pour la Côte d’Ivoire en collaboration avec le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique.

Son coût du financement de la santé est évalué à  1658 milliards de FCFA dont une contribution de 664,9 milliards attendue de la part Trésor du Budget de l’Etat, les autres coûts devant être supportés par les partenaires au développement.


Wassimagnon
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008