Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Dégradation du couvert forestier, à  Man, les agents des eaux et forêts sensibilisés sur la préservation et la réhabilitation la faune
 

Côte d'Ivoire : Dégradation du couvert forestier, à  Man, les agents des eaux et forêts sensibilisés sur la préservation et la réhabilitation la faune

 
 
 
 2026 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 19 juillet 2019 - 08:51

rencontre avec les agents des eaux et forêts à  Man (Ph KOACI)

© koaci.com--Vendredi 19 juillet 2019-- Le taux de dégradation de la forêt a atteint 80% de sa superficie. Cette dégradation est occasionnée par plusieurs actes notamment les feux de brousse, le sciage à  façon, l’orpaillage clandestin, l’insuffisance de l’application des textes, la faiblesse des effectifs des agents des eaux et forêts.

A Man, le ministère des eaux et forêts compte sensibiliser ses agents de terrain pour la préservation du couvert forestier.

C’est le sens d’une série de tournées initiées depuis le mardi dernier pour sensibiliser ses agents sur le terrain en vue de la restauration et de la sauvegarde de la forêt ivoirienne.

Joëlle Zouzou Mailly, directeur général des forêts et de la faune conduisant cette mission a rencontré à  Man les agents du Tonpki, Guemon, du Cavally et du Bafing pour des échanges.

Elle a fait remarquer à  ses agents que la nouvelle politique forestière initié par leur ministère de tutelle entend recouvrer le couvert forestier de toute la Cote d’Ivoire.

Pour elle, l’objectif premier de cette politique est de recouvrer 20% du couvert forestier au moins à  l’horizon 2035.

« Nous voulons recouvrer 3000000 hectares de forêt sur une période de 10 ans. Et cela passe, nécessairement, par le respect des engagements internationaux, de l’application des textes en vigueur, de la formation et de l’équipement des agents, la sensibilisation », a-t-elle expliqué.

Soutenant que la forêt est un bien commun, Joëlle Zouzou Mailly, a demandé l’implication aussi bien de la population que des agents.

Au nom de ses collègues, le lieutenant-colonel Aka Aman, directeur régional du Cavally s’est réjoui de cette rencontre.

Soutenant qu’ils vont s’approprier les enseignements reçus, il a rassuré que ce cadre d’échanges permettra aux agents de terrain de jouer leur rôle dans la préservation de la forêt.


Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008