Kenya Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Kenya: Le ministre des finances derrière les barreaux pour une affaire de corruption
 

Kenya: Le ministre des finances derrière les barreaux pour une affaire de corruption

 
 
 
 3158 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 23 juillet 2019 - 13:01

Henry Rotich


Le ministre kényan des finances a été arrêté pour des accusations de corruption sur un projet de construction de deux barrages estimé à plusieurs centaines de millions de dollars.


Henry Rotich est accusé d'avoir violé les règles de passation de marchés en attribuant à une société italienne un contrat de plus de 450 millions de dollars US pour la construction des barrages.


La construction de deux barrages d’eau potable dans la Vallée du Rift lancé en 2015.


 

L'affaire avait été revélée au grand par les médias locaux en mars dernier .


 C'est après une enquête de plusieurs mois, le procureur général, Noordin Haji, a annoncé le 22 juillet sa mise en arrestation, avec 27 autres responsables, notamment pour corruption et fraude.


Alors qu'il comparaissait devant un tribunal de Nairobi , le ministre a rejeté toutes ces accusations.


Les deux barrages devaient être construits dans l'ouest du Kenya afin d'améliorer l'approvisionnement en eau dans un pays souvent frappé par la sécheresse et de fournir de l'électricité


Agé de 50 ans, Henry Rotich est un diplômé de Harvard en administration publique et un des piliers du gouvernement du président Uhuru Kenyatta.


Il figure notamment parmi les 10 personnalités les plus importantes du Kenya.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Kenya: Le ministre des finances derrière les barreaux pour une affaire de corruption
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Et vlan... Nul n'est intouchable et au-dessus de la loi... Je valide donc... On avance...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Ouattara recevra Gbagbo au palais présidentiel, symbole fort pour la réconciliation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Manque de recul médical et maladie peu dangereuse finalement, prendri...
 
2385
Oui
41%  
 
3277
Non
57%  
 
128
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement