Zimbabwe Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Zimbabwe:   La ministre du Tourisme limogée suite à la disparition de plusieurs millions de dollars
 

Zimbabwe: La ministre du Tourisme limogée suite à la disparition de plusieurs millions de dollars

 
 
 
 2841 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 09 août 2019 - 09:07

Prisca Mupfumira



La ministre du Tourisme et de l'Environnement, Prisca Mupfumira a été démise de ses fonctions par le chef de l' Etat Emmerson Mnangagwa pour une affaire de corruption.


Le président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, a relevé sa ministre du Tourisme et de l'Environnement, Prisca Mupfumira de ses fonctions jeudi suite à la disparition de plusieurs millions de dollars .


"Mme Mupfumira a été démise de ses fonctions gouvernementales "avec effet immédiat", a déclaré le secrétaire général de la présidence, Misheck Sibanda, dans un communiqué, sans fournir d'autres détails


Le journal pro gouvernemental The Herald avait révélé que la ministre était impliquée dans la disparition présumée de plusieurs millions de dollars de fonds de pension du temps où elle était ministre des affaire sociales.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Zimbabwe: La ministre du Tourisme limogée suite à la disparition de plusieurs millions de dollars
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Dommage pour elle (sarcastiquement parlant).. Si elle avait été chez nous sous la refornication du canard non-enchaîné sauvage fainéant bété gbagba, elle aurait été promue... Sans faute... Mais bon, heureusement que ce cauchemar des sauvages microbes bétés et assimilés frontistes est terminé à jamais... Plus jamais de (bété et assimilé) frontiste au pouvoir... Notre pays a assez souffert... On observe...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Covid-19, pas de couvre-feu décreté par le CNS, décision qui va dans le bon sens?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au ta...
 
5623
Oui
65%  
 
2882
Non
33%  
 
122
Sans
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement