Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, imbroglio total à la morgue, des parents d'un défunt enterrent un corps ne leur appartenant pas
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, imbroglio total à la morgue, des parents d'un défunt enterrent un corps ne leur appartenant pas

 
 
 
 7918 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 17 août 2019 - 19:24

Pendant l'enterrement au cimetière municipal de Bouaké (ph KOACI)



Le personnel de la morgue au niveau du CHU de Bouaké, a évité de justesse des palabres entre deux familles de différents défunts qui avaient en ce lieu, un corps appartenant à chacune d'entre elle apprend KOACI.


Dans la matinée du Mardi 13 Août dernier au cimetière municipal de Bouaké situé au quartier Air France 3, le corps de Coulibaly Lazeni aurait été enterré par erreur par une famille, croyant que ce corps était le leur. À en croire des informations recueillies, deux personnes décédées et transférées à la morgue au même moment, avaient non seulement en commun le patronyme, mais en plus le même prénom. Seulement, l'un avait le prénom avant le nom.


 

N'ayant pas vérifié l'identité de leur cadavre pendant la levée de corps, les parents, après l'enterrement au cimetière municipal et se rendant à la morgue pour être en possession des vêtements de leur défunt, s'aperçoivent qu'ils venaient d'enterrer une personne qui n'a aucun lien de parenté avec eux et au même moment, les parents de l'homme mis sous terre, trouvés à la morgue sont désemparés.


À la suite d'échanges étant donné que les deux familles comme par enchantement provenaient de la sous préfecture de Tortiya dans la région du Hambol, un compromis aurait été trouvé entre ces derniers qui ont procédé à l'inhumation du second corps.


T.K.Emile 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, imbroglio total à la morgue, des parents d'un défunt enterrent un corps ne leur appartenant pas
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
sandrinekouame
incroyable..
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
ca ce sont les méthodes qui sont apparues avec l'arrivée du furoncle mossi. Ce wouya wouya là n'existait pas ici: Bandecons!
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
What the hell!!! Les mots me manquent... C'est pas un imbroglio ça. C'est une aberration comparable en tout point à une calamité. Safroulaye...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Donc, c'était Coulibaly Lazeni et Lazeni Coulibaly. Sauf dans des cas extrêmes, les identifications visuelles devraient toujours être la norme avant toute collection de dépouille(s). Paix à leurs âmes !
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
SAFROU-LAHI........ ! Nous voyons TOUT ce qu'on ne voyait pas avant dans notre pays. VRAIMENT.!!!! il reste seulement 4 mois pour que la RCI soit déclaré "pays submergé"(pardon PAYS EMERGENT". Il y a même des cadavres qui émergent déjá
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Kloklodeh
ce n'est pas vrai. ahia, vous aussi parents, un trait identifiable n'était pas possible??
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LE DEBOULONNEUR
Djoula ne regarde jamais cadavre avant de l'enterrer! C'est comme ça le cadavre du gros pervers va se retrouver dans le cercueil d'un autre mossi djoula!
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement