Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Près de 25 000 fonctionnaires sous la menace de suspension
 

Cameroun: Près de 25 000 fonctionnaires sous la menace de suspension

 
 
 
 2093 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 19 août 2019 - 09:43

Fonctionnaires en formation à Yaoundé


Au Cameroun, près de 25 000 fonctionnaires sont sous la menace de suspension.


Selon une liste mise en ligne par le ministère des Finances et consultée par Koaci, 24043 fonctionnaires camerounais sont menaces de suspension.


Leur situation reste douteuse après  l’opération de comptage physique des personnels de l’Etat (Coppe 2018). 


Sur les 410 000 matricules recensés dans le fichier solde de l’Etat 385 957 ont été validés par le ministère des Finances à la suite de Coppe 2018


Selon nos informations plusieurs camerounais de la diaspora continuaient de percevoir leurs salaires au Cameroun sans occuper leurs postes.


 
 


Armand Ougock, correspondant permanent  de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au (+237) 691 15 42 77 ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir aurait il motivé à se soulever contre la communauté malienne au Pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Résolution de la crise des soldats au Mali, la stratégie d'Alassane O...
 
3287
Oui
63%  
 
1787
Non
34%  
 
132
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun: Près de 25 000 fonctionnaires sous la menace de suspension
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
sandrinekouame
ahahahaha!
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter