Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Sécurité, le nouveau centre  national de commandement de la vidéosurveillance  inauguré à Yaoundé
 

Cameroun: Sécurité, le nouveau centre national de commandement de la vidéosurveillance inauguré à Yaoundé

 
 
 
 1330 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 22 août 2019 - 12:57

Caméras de surveillance à Yaoundé (Ph Koaci 1 et 2 )


Le nouveau Centre national de Commandement de la vidéosurveillance a été inauguré ce jeudi à Yaoundé par le Premier ministre Joseph Dion Ngute.


L’infrastructure située au nouveau quartier administratif d’Etoudi va renforcer la sécurité des personnes et des biens en luttant davantage contre le grand banditisme et le désordre urbain sur l'ensemble du territoire camerounais.


A partir du poste de commandement de Yaoundé, la police camerounaise pourra contrôler les coins et recoins sensibles du territoire et des postes frontaliers. 


Pour le moment, 2000 caméras sont installées dans les coins et recoins sensibles ainsi que dans les postes frontières. Elles sont soutenues par 65 antennes régionales qui relaient les images. 


Ces caméras ont déjà été installées dans les villes de Yaoundé (Centre), Douala(Littoral), Kousseri, Waza (Extrême-Nord), Limbe (Sud-Ouest), Kye-Ossi(Sud), Bafoussam (Ouest), Garoua-Boulai(Est) et Garoua (Nord). 


 

Dans ces localités, les coins les plus sensibles du Cameroun dont les hôtels, les infrastructures sportives et les grands axes sont désormais sont tous placés sous surveillance.


5000 caméras supplémentaires seront installées pour permettre un maillage complet du territoire camerounais, promettent les autorités.  

« A terme, 7000 caméras seront reliées et connectées en réseau en vue de transmettre les informations au centre national de commandement de la vidéosurveillance de Yaoundé », a affirmé Joseph Dion Ngute le Premier ministre camerounais.  


Des tests qui ont été effectués ce matin ont présenté au public des caméras qui filment 24h/24 les faits et gestes des personnes qui vont et viennent. Les suspects sont poursuivis par les fins limiers de la police. 


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Avec cette nouvelle infrastructure qui a bénéficié de l’appui technique de Cameroon Telecommunications (Camtel, opérateur historique des télécommunications au Cameroun) et de Huawei, la police camerounaise accroît ses moyens de surveillance et espère contribuer effacement à la lutte contre le grand banditisme.   



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au (+237) 691 15 42 77 ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vous le camp Compaoré ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Expulsée et non poursuivie en justice, l'activiste Nathalie Yamb a-t-e...
 
1771
Oui
93%  
 
2
Non
0%  
 
136
Sans Avis
7%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement