Libéria Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Liberia : Cinq anciens cadres de la CBL re-arrêtés pour blanchiment de fonds
 

Liberia : Cinq anciens cadres de la CBL re-arrêtés pour blanchiment de fonds

 
 
 
 2183 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 22 août 2019 - 18:03

Au milieu, l'un des accusés (ph LINA)


Cinq anciens responsables de la Banque Centrale du Libéria (CBL) ont été de nouveau arrêtés le mardi dernier à Monrovia, la capitale du pays, pour avoir prétendument volé plus de 2,6 milliards de dollars libériens (environ 13 millions de dollars) dans les coffres du gouvernement.


Selon l’agence de presse nationale LINA, après la présentation des suspects devant un tribunal, le juge a ordonné qu’ils soient conduits à la prison centrale de Monrovia.


Parmi les personnes suspectées de ce détournement se trouve Charles Sirleaf, le fils de l'ancienne Présidente Ellen Johnson Sirleaf, qui était à l’époque des faits le vice-gouverneur de la CBL. Les quatre autres accusés sont Milton Weeks, Dobor Hagba, Joseph Dennis et Richard H. Walker.


Pour les nouvelles accusations portées contes les accusés, le juge a donné un délai de 72 heures aux avocats de l’Etat pour qu’ils fournissent des preuves suffisantes aux avocats de la défense avant le lundi 26 août.


 

L'acte d'accusation révèle qu'entre avril 2016 et août 2018, les cinq accusés, en raison de leur emploi et de leurs fonctions au sein de la CBL, avaient sciemment comploté et conspiré pour blanchir de l'argent et saboter l'économie libérienne.


Ils sont accusés d’avoir fraudé le gouvernement en imprimant sans autorisation des billets de banque libériens en excès d’un montant de 2 645 000 000 de dollars libériens à injecter sur le marché libérien.


Rappelons que Milton Weeks, Charles Sirleaf, Dobor Hagba, Joseph Dennis et Richard H. Walker ont été arrêtés pour la première fois par le gouvernement libérien en début d’année en lien avec l’impression illégale du montant de 2,6 milliards de dollars libériens.


 

Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Obligation du port du masque à Abidjan, pour que tout le monde en ait, l'Etat doit-il encourager la fabrication de masques alternatifs ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La pollution de l'air avec les gaz d'echappement et les normes des pr...
 
2104
Oui
80%  
 
528
Non
20%  
 
12
Sans Avis
0%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement