Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Fonctionnaires suspendus en 2014, des omissions  constatées dans les  notes de service du ministère ont-elles été faites à dessein ?
 

Côte d'Ivoire : Fonctionnaires suspendus en 2014, des omissions constatées dans les notes de service du ministère ont-elles été faites à dessein ?

 
 
 
 3291 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 27 août 2019 - 09:49

Issa Coulibaly


L’affaire des fonctionnaires suspendus en 2014 dit-on pour avoir fait du faux et usage de faux dans les documents administratifs est à nouveau grand jour suite aux dernières notes de services du Ministre de la fonction publique, Issa Coulibaly, mais surtout de sa volonté à vouloir engager des poursuites pénales contre les concernés.


Les mis en accuse trouvent suspect que les dernières notes de services où des noms ont été publiés par la tutelle, mentionnant que ces personnes « restent et demeurent rapportés pour fraude », ils constatent des omissions.


« Il faut dire qu'après la publication des arrêtés du vendredi 08 août dernier concernant 37 de nos camarades, une semaine après c'est à dire le vendredi 25 août la même fonction publique a publié un document de 88 pages portant sur les notes de service. Vu le caractère inachevé de la dernière page de ces notes de service et du fait que les noms de plus 150 de nos camarades ne figurent sur aucune des documents publiés, nous attendions une dernière publication le vendredi dernier. Malheureusement aucune publication n'a été faite et ces camarades dont les noms ne figurent sur aucune de ces notes se posent des questions. Est-ce une omission de la part de la fonction publique ou cela est fait pour d'autres motivations ? », Interroge une source proche de la coordination des fonctionnaires suspendus en 2014.


 

 Au nombre de 1.180 officiellement à ce jour, c’est seulement  964 personnes qui ont vu leurs noms mentionnés dans les documents publiés. Quel est le sort réservé aux autres ? Seront-ils réintégrés à la Fonction publique comme le redoutent leurs camarades ?


« Cependant, dans nos démarches il nous revient de façon insistante (officieux) qu'au sein du cabinet ministériel, une manœuvre serait en cours au fin de remplacer une bonne partie d'entre nous par des militants RHDP à qui promesse aurait été faite. Nous prenons cette information très au sérieux parce que nous avons déjà été victime d'une telle machination lorsque le Ministre Cissé Bacongo était ministre de la fonction publique », poursuit notre interlocuteur, avant de déplorer.


« Alors que c'est la fonction publique elle-même qui a produit et remis toutes ces notes de service nous ayant mises à la disposition de tous les ministères dans lesquels nous avons servi. Encore cette même fonction publique avait eu l'occasion de prouver le caractère frauduleux dont elle nous accuse lors du procès à la chambre administrative de la cour suprême, elle ne l'a jamais fait. Mais aujourd'hui au lieu d'assumer ses responsabilités et d'arranger les choses, elle veut nous ramener 05 ans en arrière. »



Donatien Kautcha, Abidjan



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement