Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Des opposants conditionnent leur présence à leur procès
 

Cameroun : Des opposants conditionnent leur présence à leur procès

 
 
 
 1163 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 03 septembre 2019 - 16:00

Maurice Kamto, leader du Mrc (Ph)


Au Cameroun, Maurice Kamto et ses alliés, conditionnent leur présence au tribunal militaire de Yaoundé, pour leur procès prévu s'ouvrir vendredi prochain. 


Dans une correspondance adressée à la présidente du tribunal militaire de Yaoundé, Maurice Kamto, Christian Penda Ekoka, Albert Nzongang, Paul Éric Kingue ont conditionné leur présence à leur procès par la garantie de la couverture médiatique et la présence du public. 


Au nom des autres militants de l'opposition, ils s'inquiètent quant à l'instruction de leur affaire dont l'ouverture du procès est prévue vendredi le 6 septembre prochain.


"La justice camerounaise est face à une responsabilité historique", estiment Maurice Kamto et ses alliés.


 

 Le leader du Mrc, classé second avec 14%, - derrière 71% pour le président Biya-, à l'issue de la présidentielle du 7 octobre 2018 et ses alliés, s'indignent que leur recours en contestation de la compétence du Tribunal militaire ait été rejeté.


Ils exigent que les audiences soient ouvertes au public et que les médias publics et privés, nationaux et internationaux aient l'autorisation d'assister à tout le déroulement du procès.


Pour rappel, Maurice Kamto est ses alliés, sont poursuivis pour des faits d'insurrection, d'hostilité envers la patrie, d'attroupement interdit, de complicité, de destruction des biens publics et privés et d'outrage envers le chef de l'Etat.  


 

Leur arrestation a eu lieu, le 28 janvier au lendemain des manifestations interdites par les autorités administratives. 



Armand Ougock, correspondant permanent de KOACI au Cameroun

(+237) 691 15 42 77 ou cameroun@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement