Niger Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Niger: 66 civils  au moins kidnappés par des jihadistes en Juillet à Diffa
 

Niger: 66 civils au moins kidnappés par des jihadistes en Juillet à Diffa

 
 
 
 1114 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 06 septembre 2019 - 10:34

Soldats


66 civils ont été pris en otage à Diffa, région située dans le sud est du Niger durant le mois de Juillet, c'est ce qu' a rapporté jeudi une source onusienne.


 Des groupes armés, très actifs au Niger, ont procédé à l'enlèvement d'au moins 66 civils dans le mois de Juillet 2019 .


 "Au moins soixante-six civils, dont quarante-quatre femmes, ont été enlevés dans le seul mois de juillet 2019 dans la région de Diffa" a précisé la source.


 

Pour un membre de la société civile, ce chiffre élévé s'explique par le fait que le mois le mois de juillet correspond au retour des eaux de la Komadougou (rivière frontière entre le Niger et le Nigeria), ce qui paralyse les incursions suivies de pillages de Boko Haram


"Alors pour trouver vite de l'argent, il est plus facile de cibler des gens et de les enlever contre des rançons", a indiqué Mara Mamadou, 


 Ces nombreux rapts sont très souvent accompagnés de demandes de rançons , comme cela est fréquent au Nigeria voisin


Certains otages sont libérés après le paiement de rançons en nairas (la devise du Nigeria) qui peuvent "dépasser le million de francs CFA (plus de 1.500 euros)", d'après un élu.


Le Niger est aussi régulièrement en proie à des attaques du groupe Boko Haram qui fait 27 .000 morts au Nigeria .


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement