Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Renforcement de capacités, les membres de la COC-CI instruits sur l'observatoire de la Qualité des Services Financiers
 

Côte d'Ivoire: Renforcement de capacités, les membres de la COC-CI instruits sur l'observatoire de la Qualité des Services Financiers

 
 
 
 1879 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 07 septembre 2019 - 17:01

l’observatoire de la Qualité des Services Financiers (ph KOACI)



Contribution de l’observatoire de la Qualité des Services Financiers dans la protection du consommateur. Tel est le thème de la troisième Conférence des Administrateurs de la confédération des organisations des consommateurs de Côte d'Ivoire (COC-CI), tenue au siège de la direction générale du Trésor à Abidjan-Plateau, comme constaté sur place par KOACI.


Pourquoi s’intéresser aujourd’hui à l’observatoire de la Qualité des Services Financiers (OQSF) ?

Quelle est la mission de cette institution ? Comment fonctionne-t-elle ? Comment protège-elle les consommateurs ? Quelles sont les limites de son champ d’action ? Et comment peut-elle interagir avec les organisations de défense des consommateurs ?


 

Ce sont autant d’interrogations auxquelles s'est prêté à répondre, le Secrétaire Exécutif de l’observatoire de la Qualité des Services Financiers (OQSF), Mamadou Moussa au cours de ce troisième numéro du rendez-vous mensuel de renforcement de capacités des leaders d'organisations de consommateurs.


En présence du Conseiller Technique, Yves Haccandy Kouame, représentant le Directeur Général du Trésor, le Secrétaire exécutif de l'OQSF a présenté l'observatoire comme une entité publique et un acteur médian entre les acteurs de l'offre des services financiers et ceux de la demande que constitue les consommateurs. Cet instrument vise, selon lui, au renforcement de la qualité de l'offre, de l'éducation financière et se positionne comme un véritable dispositif de conciliation et de médiation entre fournisseurs et utilisateurs des services financiers.


« La première mission de l'observatoire pour le consommateur, c’est de produire une information de qualité. Deuxième rôle que l'observatoire va jouer dans la protection des consommateurs, c'est d'offrir à ces consommateurs un instrument de recours. L'observatoire va permettre aux consommateurs de se forger une opinion.», a ajouté Mamadou Moussa.

Le conférencier du jour a, enfin, rassuré les consommateurs de la mise en dans le mois d'octobre prochain, d'un programme d'éducation financière au bénéfice des populations.


Au terme de la plénière, Jean Baptiste Koffi Kouadio, président de la COC-CI a traduit la réjouissance des acteurs du secteur consumériste à la direction générale du Trésor pour l'opportunité à eux offerte de mieux s'imprégner sur l’observatoire de la Qualité des Services Financiers.


Celui qui estime qu’il y avait vraiment urgence à agir dans le secteur financier, au regard des plaintes exprimées par les consommateurs, a annoncé mettre en place, dès l'année prochaine, une tribune ouverte à la fois aux décideurs de divers ordres pour mieux éplucher les sujets préoccupants aux consommateurs ivoiriens.


Jean Chrésus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement