Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire-Burkina : Assassinat de Thomas Sankara, l'ancien président tchadien Goukouni Weddeye blanchit  Houphouët et accuse la Libye
 

Côte d'Ivoire-Burkina : Assassinat de Thomas Sankara, l'ancien président tchadien Goukouni Weddeye blanchit Houphouët et accuse la Libye

 
 
 
 15053 Vues
 
  10 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 11 septembre 2019 - 11:05

Sankara-Houphouët-Compaoré 


Du nouveau dans l’affaire de l’assassinat de l’ancien président Burkinabé, Thomas Sankara le 15 octobre 1987.

L'ancien président tchadien Goukouni Weddeye dans un entretien accordé au media d’Etat Français (RFI) évoque la question.


Longtemps soupçonné d’avoir joué un rôle dans la disparition tragique de Sankara, le premier président ivoirien, Félix Houphouët Boigny est blanchi par Goukouni, qui accuse le pays de feu Mouammar Kadhafi.


« D'aucuns disent que c'est le vieux Houphouët, d'autres disent que c'est François Mitterrand. Moi, je crois que la Libye n'est pas loin, dans cette affaire », affirme l'ancien président Goukouni Weddeye dans son interview.


 

Dans ses mémoires, Goukouni Weddeye affirme que six jours avant l'assassinat du président burkinabè, il a reçu une visite qui lui a paru étrange, celle de Blaise Compaoré. L'ancien bras droit de Thomas Sankara a ensuite rendu visite au chef de la délégation libyenne, Mahamat Ali Chaffardine.


32 ans après l’assistanat de Thomas Sankara, le flou entoure toujours l’assassinat du jeune président burkinabè le 15 octobre 1987.


L’ancien Président BurkinaBlaise Compaoré qui réside aujourd’hui en Côte d’Ivoire après sa chute en 2014, continue d’être designé par la famille et proches du défunt, comme le suspect numéro un.


Ouvrira-t-on un jour le procès au pays des hommes intègres pour en savoir plus sur l’assassinat de Sankara ?


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  10 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire-Burkina : Assassinat de Thomas Sankara, l'ancien président tchadien Goukouni Weddeye blanchit Houphouët et accuse la Libye
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BenMar87
une histoire sans fin...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Moi @Srika.. je BLANCHIS feu- Anouar El Kadhafi... Goukouni Wedeye , raconte du n'IMPORTE QUOI.... AHhhhh !!! ce trio-MAUDIT du Tchad. ( Goukouni Wedeye, Hissène Habré et Idriss Deby) qui avait prevu du BONHEUR au peuple Tchadien. Que dis tu d'un avion suspect ivoirien , envoyé par feu-Houphouët Boigny qui était stationné á l'aéroport de Ouaga au cas oú le coup d'état aurait été un fiasco ?? Houphouët Boigny et François Mitterrand seraient les commanditaires de l'assassinat de Thomas Sankara. ... "1 point-deux-traits....! "
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Oboba
Un article fait à partir d’un «  je crois que la Lybie n’est pas loin  ». On base un article sur une rumeur, sur une suspicion.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
mani
Mr. Donatien Kautcha, svp, arretez de dire des contreverites. Quand on veut etre 1 bon journaliste, il faut avoir le courage et la volonte de raporter ce qui a ete dit ou ecrit qlq part. On a tous lu l interview de Mr. Goukouni Weddeye dans RFI mis dur la toile. Mr. Goukouni a fait des rapprochements de ce qui il a vu quand il etait a l hotel a Ouagadougou (Burkina). Il n est meme pas sur de qu il dit ( lui meme l a dit). Compaore est venu le saluer a l hotel et compaore a demande ou est la delegation de la Libye. Goukouni a dit a son garde de montrer ou se trouve la delegation de la Lybie a l hotel, et Compaore est parti. Goukouni ayant quitte le Burkina, des jours apres, Sankara a ete assassine. Selon ses observations, Mr. Goukouni dit qu il pense que la Lybie doit avoir la main dans cette histoire car Idriss Debie, rebel a cette epoque etait supporte par kadhafi. Mr. Goukouni n est meme pas sure de ce qu il dit.. Mr. Kauchi, vous dites du faux et vous etes dans du faux et c est pas bien. Je demande aux lecteurs d aller sur sur RFI et lire l interview de Goukouni
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Merci là-bas !!
 
 il y a 3 ans
Peace101
Voilà qui est clair... Il est vrai que les paroles parfois crues de Sankara gênaient parfois les dinausores comme Mittérand et notre vénéré Nanan Boigny mais ce dernier, en tant qu'homme de paix, et respectueux de la vie humaine n'a certainement pas fait cela... C'est une vraie "vindication" comme le diraient nos amis anglo-saxons... Passons à autres choses maintenant... Nexxxxxxxxxttt.... Bon on sait que les sauvages bétés et assimilés du chien de guerre pédophile gbagba trouveront à redire... En effet, même ils disent que le Gnrl Guéi s'est criblé de balles lui-même... On avance...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Levrai
Toi tu aimes trop GBAGBO,serieux! il te fatigue,tu aimes tout de lui.
 
 il y a 3 ans
Mauvais LeMauvais
Levrette, ma position favorite Jajaja, ce n'est pas parce qu'on évoque le nom de gbagba qu'on l'aima! Lis bien et essaye de comprendre les propos Peace01. Tu verras qu'il le prend en grippe, toutes les fois qu'il écrit le nom de ce chien de gbagba.
 
 il y a 3 ans
Levrai
vraiment con comme un dioula, qui t'a soufflé dans les narines que tout ce qu'on dit ou raconte est forcement ce qu'on ressent dans son "être"???? Bande de cons!
 
 il y a 3 ans
Mauvais LeMauvais
Moi j'aime KOACI, je le parcours de partout dans le monde entier. Pour cet article, laissez-moi vous dire que le rédacteur en chef a faillit. Il a laissé publié un papier qui n'a pas lieu d'être publié. Une erreur. Le jour et la nuit entre cet article et sa source qui n'a même pas été citée.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter