Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Malgré la forte croissance, Amadou Gon reconnait que les ivoiriens restent en forte attente d'une redistribution de la richesse
 

Côte d'Ivoire: Malgré la forte croissance, Amadou Gon reconnait que les ivoiriens restent en forte attente d'une redistribution de la richesse

 
 
 
 4821 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 12 septembre 2019 - 10:17

Scène de vie mercredi soir à Treichville (ph KOACI)


En dépit de la forte croissance du pays, les populations ivoiriennes ne la ressentent pas dans leur quotidien.


Conscient de cette situation, le Premier Ministre l’évoque ce jeudi via son réseau social. Amadou Gon Coulibaly, rappelle que, la Côte d’Ivoire réalise une performance économique remarquable, mais les ivoiriens restent en forte attente d’une redistribution de la richesse.


« La Côte d’Ivoire réalise depuis la dernière décennie une performance économique remarquable », rappelle-t-il, avant de regretter. « Cependant, les ivoiriens restent en forte attente d’une redistribution plus importante de la richesse crée ».


 

Le chef du gouvernement affirme que le Programme social a été conçu pour répondre à cette attente. « Le programme Social 2019-2020 a été conçu pour répondre à cette attente », écrit Amadou Gon.


Le Programme Social du Gouvernement 2019-2020 traduit la volonté du Président de la République, Alassane Ouattara d’intensifier l’action sociale du gouvernement. Il s’agit à travers des mesures fortes de répondre aux attentes des Ivoiriens en rendant les services sociaux plus perceptibles par les populations d’accentuer la lutte contre la pauvreté et d’améliorer l’impact social de l’action gouvernementale sur les populations, notamment vulnérables, en améliorant significativement leur pouvoir d’achat.


Ce programme vise, plus spécifiquement, à fournir aux populations des services de santé efficients, à faciliter l’accès et le maintien des enfants à l’école, à favoriser l’accès à un coût abordable des populations aux services essentiels tels que le logement, l’énergie, l’eau potable et le transport, et à améliorer l’employabilité ainsi que l’accès à un emploi décent et stable pour les jeunes et les femmes.


Ainsi, le Psgouv 2019-2020 se décline en 156 actions prioritaires comprenant 12 projets phares à impact large et rapide, faut-il le rappeler.


Enfin, et pour rappel, le pays fait face au fléau de l'économie informelle (+ de 85% de l'économie locale,ndlr), si elle participe à la corruption et l'enrichissement d'une certaine classe dominante, elle n'aide en rien à remplir les caisses officielles de l'Etat (impôts,ndlr) censées servir de base à une éventuelle redistribution.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire : Malgré la COVID-19, le prix Sanogo Bassirima du meille...
 
 
Côte d'Ivoire : Malgré la COVID-19, le prix Sanogo Bassirima du meilleur DAF des ministères du meilleur DAF décerné jeudi à Abidjan
Economie
 
Côte d'Ivoire : Une ivoirienne candidate à l'élection partielle des m...
 
 
Côte d'Ivoire :  Une ivoirienne candidate à l'élection partielle des membres du CEDEF prévue à New-York en septembre 2020
Côte d'Ivoire : Après plus de trois mois de suspension, les contrôles fiscaux et mesures de recouvrement sont de retour
Economie
Côte d'Ivoire : Après plus de trois mois de suspension, les contr...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
Togo :  Perception, coût et causes de la corruption
Economie
Togo : Perception, coût et causes de la corruption
Togo il y a 4 jours
 
Côte d'Ivoire : La BDA lance sa solution pour accompagner efficacement les PME
Economie
Côte d'Ivoire : La BDA lance sa solution pour accompagner efficac...
Côte d'Ivoire il y a 6 jours
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Malgré la forte croissance, Amadou Gon reconnait que les ivoiriens restent en forte attente d'une redistribution de la richesse
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
eh oui avant de partager le fruit du PIB il faut le créer ceux qui on rien fait c'est clair qu'ils pouvaient rien distribuer!!! au moins le RHDP a l'honnête de se poser la question de comment toucher les plus vulnérable, pas comme les autres qui sans cesse donne plus a ceux qui ont deja !!!les routes les pont les hôpitaux etcc ecole c'est pour tout le monde meme pour les GOR lol !!! maintenant il faut avoir une reflexion de comment convertir notre économie en economie moins informel.sinon meme avec un PIB a 80% les plus vulnérable ne verront rien ou tres peu.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
eh oui, l'informel est le garant, le Dieu du cash à profusion, hors contrôle du fmi par exemple, donc de l'enrichissement des politiques.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Le RDR prend nous les vrais ivoiriens pour des CONS-Biologiques qui rient tout le temps meme s'ils voient danger ou pas venir . Si le RDR prend au moins 100 á 200 millions CFA(avec voitures et villas...) pour corrompre et recruiter une SEULE personnalité politique de l'opposition; comment voulons-nous que la richesse soit distribuée a tous les niveaux ??? Il y a des gens qui doivent être pendus de par leurs TESTICULES, comme celui lá qui se positionne pour remplacer le Roi actuel
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Ceux qui suivent le RDR et DRAMANE , pourraient souffrir d'une maladie mentale... Vous(RDR) passez votre temps á recruiter chaque personnalité de l'opposition avec au moins 100 á 500 millions cfa.... et vous parlez d'équilibrer les richesses de notre pays. Adjoumani, Kablan Duncan, Anoblé, Affi Nguessan, Mambé....avaient-il combien d'argent dans leurs comptes avant de virer au RDR ????>>> En plus les Kandia Camara n'avait meme pas 100 miles cfa dans leur compte bancaire avant qu'elle soit nommée ministre..... mais aujourd'hui elle se retrouve avec des dizaines de milliards.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
C'est un vieux problème économique dans toute société humaine. Et aucune société, je répète aucune n'a la formule parfaite. Aux USA, en France, Italie, Espagne, en Allemagne etccc... Cette question est toujours d'actualité. Ceci dit, les investissements lourds dans les infrastructures (routes, eau et électricité), dans l'education et la santé constituent des bases solides de cette redistribution. C'est le minimum. On part de là... Même dans les pays communistes aux modèles marxistes croyaient, comme l'URSS, avoir la formule parfaite mais ils se sont tous écroulés. Voici la réalité. Continuez vos efforts gouvernement... On observe...
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Parler de 3eme mandat, est-ce deja un premier aveu de faiblesse de l'opposition face à Ouattara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Malgré tout, Didier Drogba va-t-il finir par être imposé par le systè...
 
1962
Oui
67%  
 
858
Non
29%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement