Gabon Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Gabon: Fonction publique, recensement des agents sur fond d'interrogations
 

Gabon: Fonction publique, recensement des agents sur fond d'interrogations

 
 
 
 1406 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 19 septembre 2019 - 12:15


Le Ministère gabonais de la Fonction Publique a lancé cette semaine son opération de recensement biométrique des agents publics de l’Etat comme sur place constaté par KOACI. Cette opération, qui s’étend sur l’étendue du territoire national, vise plusieurs objectifs : la modernisation des outils de gestion des ressources humaines comme levier de valorisation de l’agent public, l’obtention d’une base de données fiables susceptible de garantir la pertinence de l’efficacité d’un système d’information et de gestion des ressources humaines ou encore l’identification des agents publics pour une meilleure gestion des ressources humaines.


L’opération, effective jusqu’au 25 septembre 2019 prochain, ne manque pas de susciter de nombreuses questions quant à son utilité.


La semaine s’est ouverte avec la phase de distribution, de remplissage, de signature des formulaires de recensement et de mise en lot conformément au planning journalier établi par les secrétaires généraux de chaque administration concernée par l’opération.


La fiche individuelle renseigne sur l’état civil de l’agent, sa formation, sa situation professionnelle, l’identification de son service, l’appréciation de l’agent et celle de son supérieur hiérarchique direct.


Selon la direction générale du ministère de la fonction publique, « cet inventaire des agents publics décidé lors du Conseil des Ministres du 29 mars 2019 concerne les agents régulièrement payés par la Solde. Il s’adresse aux agents publics émargeant au budget de l’Etat, tous secteurs et toutes catégories confondus : fonctionnaires, contractuels, institutionnels et main-d’œuvre non permanente ».


Plus clairement, le gouvernement vise, à travers ce recensement, une maîtrise de la masse salariale et la performance de l’administration publique. Pour rappel, avec l'appui du Fonds monétaire international (FMI), le Gabon vise à faire passer la masse salariale du public en dessous de 500 milliards de FCFA (762 millions d'euros) par an contre 720 milliards de FCFA (1,1 milliard d'euros) par an en 2017.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Malgré tout, cette nouvelle opération d’identification ne rencontre pas l’adhésion de tous les agents du secteur public, déjà soumis au même exercice, bien que manuel, l’année dernière.


Au mois de juillet 2018 en effet, le gouvernement avait déjà instauré un système de "bons de caisse" pour, disait-il, débusquer les fonctionnaires fictifs.


« Il faut que nous soyons fixés sur la présence réelle des agents au poste pour lequel ils sont payés », avait déclaré le Premier ministre d’alors, Emmanuel Issoze-Ngondet.


« Beaucoup de fonctionnaires sont soit morts, soit à l'étranger, et des gens continuent de toucher leur salaire », avait-il ajouté.


Des centaines de fonctionnaires s’étaient ainsi empressés sur les sites de retrait de ces bons de caisse à Libreville, dans des conditions logistiques douloureuses pour une opération qui avait épargné l’arrière-pays.


Le Ministère de la Fonction Publique ne pouvait donc pas échapper à la colère des agents, interrogatifs sur les conclusions du recensement précédent, le nombre des fonctionnaires « fantômes » démasqués, les sanctions à eux réservées, et les retombées économiques réalisées au bout de ce vaste nettoyage.


 

D’autres agents restent dubitatifs sur l’impact du recensement sur leur carrière et leur rémunération. Le grade ou l’indice, qui font partie des informations à mentionner sur la fiche, vont-ils participer à déclencher les reclassements et réorientations tant attendus ?       


De son côté, le Ministère rassure et indique que contrairement aux recensements « manuels » précédents qui n’ont pas permis d’obtenir des informations précises sur la main d’œuvre dans les administrations, celui-ci s’appuie sur la « biométrie » (photos et empreintes digitales) qui permet d’éviter la manipulation humaine et d’assurer ainsi la fiabilité du processus.


A la différence du recensement « manuel » de 2018, ce nouveau processus s’appuie sur une méthodologie affinée qui permettra de disposer des données précises tant sur le plan quantitatif, « combien d’agents dans chaque administration », que qualitatif, « quel profil, à quel poste, dans quelle administration et pour quelle productivité ».


A l’issue de ce recensement, le ministère de la Fonction publique disposera d’une cartographie précise de tous les agents de l’administration gabonaise. Cette cartographie contribuera à terme, à optimiser le fonctionnement des administrations et d’assurer l’adéquation entre le profil de l’agent, le poste d’affectation, les tâches à accomplir et son rendement, conclut le Ministère.


Berleck LECKOBAT pour KOACI à Libreville


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Visite d'Etat dans le Hambol, les populations du dépa...
 
 
Côte d'Ivoire :  Visite d'Etat dans le Hambol, les populations du département de Niakara lancent les bases de la réussite de cet événement
Abonnés
 
Côte d'Ivoire : Yamoussoukro, l'avertissement du PDCI-RDA au pouvoir...
 
 
Côte d'Ivoire :  Yamoussoukro, l'avertissement du PDCI-RDA au pouvoir avec la mobilisation exceptionnelle de ses militants
Centrafrique-RDC: Les antibalakas ont fait 50 morts  en territoire congolais depuis Janvier
Politique
Centrafrique-RDC: Les antibalakas ont fait 50 morts en territoir...
Centrafrique il y a 11 heures
 
Tunisie: Un haut responsable d'AQMI éliminé par les forces armées près de la frontière algérienne
Politique
Tunisie: Un haut responsable d'AQMI éliminé par les forces armées...
Tunisie il y a 13 heures
 
Côte d'Ivoire: Des députés français prennent part à un colloque du parti de Gbagbo à Paris
Politique
Côte d'Ivoire: Des députés français prennent part à un colloque d...
Côte d'Ivoire il y a 14 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Gabon: Fonction publique, recensement des agents sur fond d'interrogations
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
Une méthode qui sera inefficace ....... une seule personne pourrait se presenter plusieurs fois dans des administrations de l'Etat pour se faire recenser avec la complicité des responsables du gouvernement.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement