Mali Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali:  Violences intercommunautaires à Tombouctou, deux fillettes tuées
 

Mali: Violences intercommunautaires à Tombouctou, deux fillettes tuées

 
 
 
 1234 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 20 septembre 2019 - 10:10

Manifestants 



Deux fillettes ont été tués à Tombouctou , dans le nord du pays  dans des violences entre communautaire tandis qu’ à Niono , un commissaire a été abattu par une foule en colère .


Selon une source proche du gouvernorat local , les deux fillettes se trouvaient dans un véhicule lorsqu’elles ont été atteintes par des tirs, sans donner plus de détails .


De son côté ,la Coordination des Mouvements de l'Azawad (CMA, ex-rébellion à dominante touareg) accuse l’armée d’ être responsable de la mort des deux enfants précisant que des commerces et des maisons ont été  saccagés, ainsi que de voitures et de motos incendiées.


 

Pour elle , les populations civiles sont "visées sur la base de leur appartenance ethnique"


Par ailleurs à Niono, un commissaire a été tué par des "manifestants qui l'accusaient d'exactions. 


Après avoir agressé le personnel du commissariat, ils ont rattrapé le commissaire divisionnaire Issiaka Tounkara, blessé à la tête, qu’ils ont assassiné .


 

D’après un responsable du commissariat de Niono. Le bilan est de un mort (le commissaire) et 22 blessés, dont un gendarme, et quatre cas graves parmi les policiers . 


Côté manifestants, un mort et quelques blessés sont à déplorer", selon la même source. 


En plus des attaques jihadistes , le nord et le centre du Mlai sont en proie à des violences intercommunautaires.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement