Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso: Problèmes, viols, le maire de Djibo accusé de diffamation par un syndicat de police
 

Burkina Faso: Problèmes, viols, le maire de Djibo accusé de diffamation par un syndicat de police

 
 
 
 1016 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 23 septembre 2019 - 15:30


L'Union police nationale (Unapol), un des deux syndicats de la police nationale, a introduit une procédure en justice contre le maire de Djibo, l'accusant de "diffamation, complicité, non dénonciation et entreprise de démoralisation des forces de police".


Dans un entretien accordé à la presse burkinabè et consécutif à un départ des forces de police de la ville de Djibo, le maire de la commune, Oumarou Dicko avait indexé certains policiers comme étant à la base de nombreux problèmes, citant notamment des cas de viol.


Le maire de Djibo dénonçait également l'assassinat d'un " fou" présenté comme un "grand terroriste", appelant à des sanctions contre ces policiers " indisciplinés".


 

Quelques jours après cette sortie médiatique du bourgmestre, l'Unapol entend le poursuivre en justice pour "diffamation, complicité, non dénonciation et entreprise de démoralisation des forces de police".


Une conférence de presse est prévue ce lundi soir par le syndicat autour de divers sujet dont certainement la plainte contre le maire de Djibo.


En rappel, les éléments du CCP de Djibo, en fin de mission, avaient quitté leur poste sans attendre les mesures de l'autorité.


Suite à leur départ une important dispositif militaire avait été déployé dans la zone point garantir la sécurité du chef lieu de la province du Soum, un des épicentres des attaques terroristes dans la région du nord du Burkina.


Boa, correspondant permanent de KOACI au Burkina Faso


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement