Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Dispositif sécuritaire renforcé à Yaoundé contre d'éventuelles attaques terroristes lors du Grand dialogue national
 

Cameroun: Dispositif sécuritaire renforcé à Yaoundé contre d'éventuelles attaques terroristes lors du Grand dialogue national

 
 
 
 1317 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 28 septembre 2019 - 07:46

Le PM et l'opposant John Fru Ndi leader du SDF principal parti d'opposition (Ph)


Les représentants de la communauté Haoussa chez le Pm lors de consultations du GDN(Ph2)


La police camerounaise va renforcer son dispositif et ses effectifs sur le terrain dès ce samedi pour assurer la protection des participants au Grand dialogue national (GDN), des hôtels et du palais des congrès site de l’événement ont rapporté à Koaci des sources sécuritaires sous couvert d'anonymat. 


"Plus de cinq cents policiers seront déployés dès ce début de weekend. Ils seront repartis entre les hôtels qui accueillent les participants au grand dialogue national et le site de l’événement", confie une source sécuritaire de premier plan sous couvert d'anonymat.

Poursuivant, " toutes les entrées du palais des congrès seront strictement filtrés."


 Des gendarmes et personnels des services de sécurité en civil vont appuyer les éléments de la police.


Préparatifs


Le Palais des congrès qui accueille l'événement a été relooké. Des travaux d’entretien et de nettoyage en interne et externe ont été effectués notamment la peinture.  La salle de presse entièrement équipée va accueillir 150 journalistes accrédités pour l'événement. La couverture sanitaire sera assurée par 5 hôpitaux de référence et de la capitale. 

  

L’on estime à plus de 500, le nombre d'éléments supplémentaires qui seront déployés dès ce samedi pour la sécurité du site. 


 

 8 commissions ont été retenues pour le GDN. Chaque commission comprendra 50 membres.

Les différents groupes vont plancher sur le Bilinguisme, la diversité culturelle et la cohésion sociale (commission 1), système éducatif (commission 2), système judiciaire (commission 3) les commissions 4 et 5 plancheront respectivement sur la décentralisation et la reconstruction des régions touchées par la crise. Le retour des déplacés (commission 6). Les questions de désarmement, démobilisation et de réinsertion des combattants séparatistes ainsi que du rôle de la diaspora et sa contribution au développement du pays seront examinées par les commissions 7 et 8.


Le programme du GDN prévoit des séances plénières lundi, jeudi et vendredi. Les travaux en commissions auront lieu mardi et mercredi.

Plus de 1000 participants sont attendus.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


16 invitations du gouvernement ont été envoyées aux leaders séparatistes pour prendre part au GDN qui s'ouvre lundi 30 septembre et va s'achever le 4 octobre 2019. Selon nos informations ceux-ci sont divisés sur leur participation ou non au GDN. Si certains ont confirmé leur présence et leur envie de prendre part au dialogue d'autres en revanche, souhaitent poursuivre les pourparlers de paix avec le gouvernement sous l’égide de la médiation suisse.


Vendredi, le gouvernement a donné des garanties aux sécessionnistes sur leur sécurité. 


" Aucun sécessionniste présent au grand dialogue national ne sera arrêté" a déclaré Atanga Nji, le ministre de l'Administration territoriale (Minat). 


 

Déjà des groupuscules armés ayant accepté de déposer les armes sont à Yaoundé. Une note de renseignement de la police fait savoir que des certains bandes armées préméditent des attaques à Yaoundé lors du GDN.  


Depuis le déclenchement de la crise dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, en fin octobre 2016, plus de 2 500 personnes ont perdu la vie et quelques 500 milles sont déplacées selon International Crisis group (ICG). Ces chiffres sont contestés par le gouvernement.


Les établissements scolaires qui ont également été pendant longtemps paralysés commencent à rouvrir les portes.

D’après le ministre de l'Education de base, 288 écoles fonctionnent normalement dans le Nord-Ouest, et environ 1420 le sont dans le Sud-Ouest. 


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire: Yamoussoukro, hommage du RHDP à Houphouët-Boigny, Ouatt...
 
 
Côte d'Ivoire: Yamoussoukro, hommage du RHDP à Houphouët-Boigny, Ouattara rencontre aujourd'hui, la chefferie baoulé
Politique
 
Cameroun: Vague de nominations à la tête des forces armées et de la ge...
 
 
Cameroun: Vague de nominations à la tête des forces armées et de la gendarmerie nationale
Côte d'Ivoire: Décès de l'ancien maire de Yopougon, Simone conduit une délégation au domicile du défunt pour apporter  le
Politique
Côte d'Ivoire: Décès de l'ancien maire de Yopougon, Simone condui...
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
Côte d'Ivoire: Semaine de prière en faveur de la Réconciliation initiée par l'église catholique, Blé Goudé s'y engage et lance un appel
Politique
Côte d'Ivoire: Semaine de prière en faveur de la Réconciliation i...
Côte d'Ivoire il y a 11 heures
 
Ghana-Afrique du Sud: Grands points de la visite de Ramaphosa à Accra, cap sur le Togo
Politique
Ghana-Afrique du Sud: Grands points de la visite de Ramaphosa à A...
Ghana il y a 12 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun: Dispositif sécuritaire renforcé à Yaoundé contre d'éventuelles attaques terroristes lors du Grand dialogue national
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
VIGILANCE...VIGILANCE...VIGILANCE... Moi, je prédis déja que la montagne accouchera d'une fourmi, même pas d'une souris. On observe à diable cette fois....
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vous le camp Compaoré ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Expulsée et non poursuivie en justice, l'activiste Nathalie Yamb a-t-e...
 
1771
Oui
93%  
 
2
Non
0%  
 
136
Sans Avis
7%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement