Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Comment financer durablement notre développement ? Les réponses d'Alassane Outtara face à la Banque Mondiale
 

Côte d'Ivoire: Comment financer durablement notre développement ? Les réponses d'Alassane Outtara face à la Banque Mondiale

 
 
 
 2431 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 01 octobre 2019 - 13:04

Alassane Ouattara mardi à Abidjan à l'ouverture du Forum sur le financement du développement


Selon la Banque mondiale, l'Afrique a besoin d'investissements annuels d'environ 93 milliards de dollars rien que pour ses besoins en infrastructures a ce jour expliqué Alassane Ouattara à l'ouverture à Abidjan du Forum sur le financement du développement organisé par la Banque Mondiale.


Au regard de tous ces besoin, le numéro un ivoirien a répondu à l'interrogation de savoir comment financer durablement

le développement du continent africain.


Pour sa part, il pense que les pays africains doivent se focaliser sur les quatre (4) priorités suivantes :


Premièrement, l'accélération de la mobilisation des ressources intérieures. Avec un ratio recettes fiscales sur PIB d'environ 17% contre 36% dans les pays de l'OCDE, Alassane Ouattara explique que "l'Afrique a besoin d'améliorer son recouvrement d’impôts et de taxes pour financer son développement avec ses ressources propres.".


Selon l'économiste de carrière, "les marges budgétaires demeurent insuffisantes et ne peuvent combler à elles seules tous ces besoins indispensables au développement de notre économie."


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Deuxième point avancé par Alassane Ouattara, l'amélioration du climat des affaires afin d’attirer les investissements privés nationaux et internationaux, y compris les partenariats public-privé (PPP) et le capital investissement.


Il mentionne que "les récents rapports « Doing Business » de la Banque Mondiale démontrent que les pays africains sont sur la bonne voie avec l’amélioration continue de l’environnement des affaires." et précise que "La Côte d’Ivoire s’inscrit parmi les pays ayant fait les plus grands progrès en matière de gouvernance et de création d’un environnement propice à l’investissement et aux affaires."


Le Troisième point d'Alassane Ouattara est le développement d'un secteur financier solide et diversifié et l'accroissement du taux de l'épargne intérieure, "tant privée que publique, afin d'augmenter le montant et la durée des prêts, nécessaires à l'investissement dans les infrastructures et rendre le coût du crédit plus accessible aux PME." explique le président par ailleurs conscient devant ses hôtes du jour que l’ampleur de la menace terroriste en Afrique de l’Ouest est devenue une "préoccupation majeure" pour les pays du continent.


Pour aller dans ce sens, il rappelle avoir crée, en Côte d’Ivoire, une Caisse de Dépôt et de Consignation.


 

L'ancien cadre du FMI rapporte enfin, en guise de quatrième point, l'importance de la mobilisation des capitaux institutionnels.


Selon la Banque Africaine de Développement, explique Alassane Ouattara, "les fonds de pension et les fonds souverains africains sont estimés, respectivement, à 334 et 164 milliards de dollars."


"La mobilisation de ces investissements institutionnels, en particulier les fonds de pension estimés à 1000 milliards d'ici 2030, dans les infrastructures, contribuerait grandement à réaliser notre potentiel de croissance." conclut-il.


Amy Touré


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire : Lancement des travaux de deux complexes de transfor...
 
 
Côte d'Ivoire :    Lancement des travaux de deux complexes de transformation de cacao, Ouattara rassurant : « Nous aurons un taux de croissance positif entre 1,5 et 2% »
Economie
 
Côte d'Ivoire : Yopougon, Ouattara lance les travaux de deux complexes...
 
 
Côte d'Ivoire : Yopougon, Ouattara lance les travaux de deux complexes de transformation de cacao d'une valeur de 216 milliards livrés dans deux ans
Côte d'Ivoire : Cacao, Ouattara lance demain au PK 24 les travaux de construction de deux unités de transformation
Economie
Côte d'Ivoire : Cacao, Ouattara lance demain au PK 24 les travaux...
Côte d'Ivoire il y a 2 jours
 
Facebook annonce l'ouverture d'un bureau à Lagos, au Nigéria
Economie
Facebook annonce l'ouverture d'un bureau à Lagos, au Nigéria
Nigeria il y a 3 jours
 
Côte d'Ivoire : Malgré la Covid-19, le FMI satisfait du déficit budgétaire en dessous de 3%
Economie
Côte d'Ivoire : Malgré la Covid-19, le FMI satisfait du déficit b...
Côte d'Ivoire il y a 4 jours
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Comment financer durablement notre développement ? Les réponses d'Alassane Outtara face à la Banque Mondiale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
A la lecture de cet article, je ne vois pas la quatrième priorité mentionnée par l'auteur. J'en décompte trois. Ceci dit, le PR a très bien identifié les débuts de solutions connus de tous car bien débattus dans la litérature économique. C'est en cela que moi @Peace101 étais conseillé du boss PR Ouattara, je lui aurais conseillé la création de quatre sécrétariats d'état (en supprimant certains existant déjà et les transférant à certains ministères existants) directement rattachés à la présidence pour CHACUNE de ses priorités. Et faire appel à candidature pour occuper ces postes avec objectifs bien définis dans des intervalles de temps de 3 ans. On observe...
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LICOUL2000
Des soucis de lecture chez "@peace radin"": L'ancien cadre du FMI rapporte enfin, en guise de quatrième point, l'importance de la mobilisation des capitaux institutionnels..."
 
 il y a 11 mois
Peace101
Riresss... Je me rejouis que tu me lises avec assiduité. Je l'admets, en tant qu'observateur, ce quatrième point minime est passé inaperçu dans les mailles de ce filet qu'on utilise pour attraper des baleines pour u e très bonne raison. Je vais de donner un cours l'économie du développement gratuit.à cet effet. En effet, ce minime quatrième point est de facto et de jure résolu dès que le premier point est addressé. En pratique voilà ce qui se passera... Okay ? Pigé ? Merci tout de même petit pois qui ne vit que de faits divers et minime... et j'oubliais... Imb***** bété et assimilé frontiste ! On avance...
 
 il y a 11 mois
Peace101
Toutes mes excuses à l'auteur Amy Touré concernant le quatrième point qui est succinctement mentionné et pour cause. En effet, je crois que le PR aurait dû juste mentionné 3 priorités car la quatrième est in practicum inclut dans la première... Bon boulot et bisous !!! Peace !!! On avance...
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@peace tu savais que sur 66 économies qui ont été analysées, dont 14 en Afrique,la Côte d'Ivoire a été classée pays au plus fort potentiel de croissance selon trois critères définis par l'indice du commerce de Standard Chartered. D'abord, le dynamisme économique qui prend en compte la croissance du PIB, la croissance du volume des exportations, ensuite la préparation au commerce puis la diversification des exportations.L'Inde vient en deuxième position sur les 66 pays, suivi du Kenya et de la Chine. ON AVANCE pour le un coup KO lol
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
En effet, mon frère @jordanchoco2020... Grâce au père de notre renaissance, notre pays est devenu "the hottest kid on the block", comme le diraient nos amis anglo-saxons... Mon frère, je crois même que le un coup KO viendra avant l'heure. Les moustiques vont juste jeter l'éponge comme le brûleur voleur de diplôme blé gouda l'a fait et si bien compris depuis une petite chambre d'hôtel... On avance dêh...
 
 il y a 11 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la victoire du RHDP dès le premier tour ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Annonce qu'il parlera "sous peu" la semaine dernière et silence, cert...
 
3199
Oui
73%  
 
1028
Non
24%  
 
129
Sans avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement