Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Babily signe un engagement avec les ex-combattants et les anciens détenus pro-Gbagbo et martèle «je dérangerais si c'est pour dire la vérité et rien ne me fera reculer»
 

Côte d'Ivoire: Babily signe un engagement avec les ex-combattants et les anciens détenus pro-Gbagbo et martèle «je dérangerais si c'est pour dire la vérité et rien ne me fera reculer»

 
 
 
 4960 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 24 octobre 2019 - 21:57

lancement de la caravane de la paix et la réconciliation à Cocody par Babily Dembélé en présence des anciens belligérants (Ph KOACI)


Le président du congrès ivoirien pour le développement et la paix (CIDP), Babily Dembélé a avec les ex-combattants pro-Ouattara et les anciens détenus proches de Laurent Gbagbo pris ce jeudi 24 octobre 2019 un engagement.


C’est l’hôtel Belle Côte d’un quartier chic de Cocody qui a abrité la cérémonie officielle de lancement de la caravane de la réconciliation et de la paix, comme constaté sur place par KOACI.

 

Cette caravane sera conduite conjointement par les anciens combattants proches du chef de l’Etat Alassane Ouattara et les ex-détenus pro-Gbagbo de la crise postélectorale.


Cette cérémonie a été doublée de la signature de l'accord de paix entre la Fédération des Associations des Ex-combattants de CI (FAEX-CI) dirigée par Issouf Ouattara, qui a sous son contrôle près de 20.000 démobilisés et l'Amicale de Solidarité des Détenus de la crise postélectorale de Côte d'Ivoire (ASDCPE-CI) dirigé par Claude Bléka.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Toutes les organisations présentes ont également signé cet accord de paix, avant de lâcher la colombe.


 

Babily Dembélé président du CIDP, initiateur de cette caravane a lors de son adresse, martelé que son combat auprès des anciens belligérants de la crise postélectorale n’est pas négociable. Il a invité les ennemis de la Côte d’Ivoire à le rejoindre pour une véritable paix dans le pays.


«Je voudrais vous rassurer, notre détermination pour la démocratie, le combat pour le droit de l’homme dans ce pays, pour la justice, l’égalité, l’équité et pour l’amour de notre pays n’est pas négociable. Je voudrais inviter les ennemis de ce pays, ceux qui sont ivoiriens et qui sont ennemis de ce pays de me rejoindre», a-t-il fait savoir.


Poursuivant, le premier responsable du CIDP a affirmé que rien ne le fera reculer quand il s’agit de construire la paix dans son pays.


«Les armes ont dénaturé notre pays. Ils ont combattu pour rétablir la justice de ce pays. Je suis entre deux militaires qui ont combattu pour deux raisons différentes. Mais ce combat nous a donné la misère, des familles ont été décimées. Je dérangerais si c’est pour dire la vérité dans ce pays et rien ne me fera reculer s’il s’agit de la Côte d’Ivoire. Rien ne nous fera reculer quand il s’agit de construire la paix dans ce pays», a-t-il poursuivi.


Babily Dembélé a indiqué que les actions qu’ils mènent pour ramener la paix en Côte d’Ivoire reviennent normalement à l’Etat de Côte d’Ivoire. Dénonçant ses dernières interpellations à la préfecture de police d’Abidjan, il a martelé que les prochains jours il demandera une audience auprès du président de la République pour poser les véritables problèmes.


 

«Dans les prochains jours, je vais demander une audience auprès du président de la République. Les questions ivoiriennes seront posées, les problèmes ivoiriens seront posés et nous trouverons une solution par le peuple parce que le peuple a toujours raison, le peuple aura toujours raison et c’est à ce peuple que nous sommes en train de demander de déposer les armes », a-t-il affirmé.


L’ancien conseiller de Bédié et ex-ambassadeur de Gbagbo auprès des pays arabes, au terme de cette cérémonie de lancement de la caravane de la paix et de la réconciliation, a informé qu’il enverrait des missions composées des ex-combattants proches d’Alassane Ouattara et des anciens détenus pro-Gbagbo dans tout le pays pour prôner la réconciliation et la paix.


Enfin le président du CIDP a déclaré qu’après les différentes tournées, lui et son parti organiseront un forum de vérité pour rétablir les faits liés à la crise postélectorale.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Etat d'urgence du Coronavirus, réquisition d'hôtels à...
 
 
Côte d'Ivoire : Etat d'urgence du Coronavirus, réquisition d'hôtels à Assinie par la GSPR
Politique
 
Côte d'Ivoire : Affaire Lobognon « très malade », infox pour stratégie...
 
 
Côte d'Ivoire : Affaire Lobognon « très malade », infox pour stratégie de défense ?
Côte d'Ivoire : Covid-19, un député : «Les ivoiriens veulent savoir comment sont pris en charge les malades»
Politique
Côte d'Ivoire : Covid-19, un député : «Les ivoiriens veulent savo...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire : Covid-19, un opposant prévient «la négligence et l'orgueil des politiques vont plonger le pays dans une détresse sur du long terme»
Politique
Côte d'Ivoire : Covid-19, un opposant prévient «la négligence et...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Togo :  Loi de gouvernance par ordonnances, situation sur le coronavirus
Politique
Togo : Loi de gouvernance par ordonnances, situation sur le coro...
Togo il y a 16 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Babily signe un engagement avec les ex-combattants et les anciens détenus pro-Gbagbo et martèle «je dérangerais si c'est pour dire la vérité et rien ne me fera reculer»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Kropedale
Ce gars vous mène en bateau. Un vrai satellite du rdr
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Et toi tu tu veux qu'ils reprennent les armes. Un vrai GOR. Mais mon cher, les gens en ont marre de se tuer pour vos politiciens. Nous on veut la paix, point barre. Et si c'est le RHDP qui l'envoie à cette mission, c'est en son honneur
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Kropedale
C'est ton commentaire ça bébèto. Bien alors ouvre ton grain de mil ki te sert de cerveau. Je dis simplement que la base est fausse tout comme l initiateur. On parle pas de guerre là mais de sincérité. Si tu comprends pas laisse. C'est toujours comme ça. La paix a des bases et des balises.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Kropedale
Gor ça veut dire quoi. Il faut vraiment et forcément être d un camp. Je suis ivoirien tout simplement. Cela dit que vaut une telle initiative quand Wattra lui même reste insensible aux élans de paix de tout un peuple, kan il ouvre chaque jour des nouveaux foyers de tension. Lui ki a connu la souffrance sous Bédié. Non frère. Je veux pas la guerre. Mais kon utilise pas nos aspirations pour se frayer un chemin en politique... On est pas des tremplins.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
"ceux qui sont Ivoiriens et ennemis de ce pays"... De qui parle t'il? Je ris seulement...Dramane il se dit ivoirien alors qu'il est le véritable ennemi de la Côte d'Ivoire.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement