Cameroun Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Biya relance Bolloré dans la course pour la concession du Terminal à conteneurs du Port de Douala
 

Cameroun: Biya relance Bolloré dans la course pour la concession du Terminal à conteneurs du Port de Douala

 
 
 
 2498 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 25 octobre 2019 - 02:51

Paul Biya et Vincent Bolloré (Ph) 


Sur instructions du président Biya, Ferdinand Ngoh Ngoh le secrétaire général de la présidence, a ordonné jeudi soir la suspension de l’attribution de la concession du Terminal à conteneurs du port de Douala-Bonaberi.

Désignée pour exploiter le Port Autonome de Douala (PAD), au terme de l’appel d’offres international, TIL filiale de l’Italo-Suisse MSC a été recalée. 


Selon l’appel d’offres, le début de la concession est prévu en janvier 2020 pour une période de 30 ans. 


"D’ordre de monsieur le président de la République, j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir suspendre les travaux de finalisation des termes du contrat de Concession, ensemble ses annexes, avec Terminal Investment Limited, adjudicataire provisoire de la concession des activités de rénovation, de modernisation, d’exploitation et de maintenance du Terminal à conteneurs du Port de Douala-Bonaberi, en attendant les conclusions définitives de l’affaire Société APM Terminals BV et Bolloré SA contre Port Autonome de Douala, pendante au Tribunal administratif du Littoral à Douala et portant sur la requête à sursis à l’exécution de la décision N 0006219/DG/PAD du 08 janvier 2019", écrit le SGPR au DG du PAD.


Dans un précédent courrier du 31 juillet 2019, le même secrétaire général disant agir au nom du chef de l’Etat camerounais avait ordonné au top management du PAD « d’accélérer » le processus d’attribution de la concession du Terminal à conteneurs du PAD.


Contestation 


 

APMT et Bolloré dont le consortium avait été exclu du processus de pré-sélection ont déposé un recours devant le tribunal administratif de Douala-Bonandjo.


Le consortium dit avoir été exclu " irrégulièrement " du processus d’attribution de l’exploitation du Terminal à conteneurs du PAD.


Le 16 août 2019, le Tribunal administratif de Douala avait ordonné le sursis à exécution de la décision du directeur général du Port Autonome de Douala excluant les actionnaires de référence de Douala International Terminal (DIT).  


Plus tard, dans une lettre adressée à Paul Biya le 12 septembre dernier, Cyrille Bolloré sollicitait l’intervention du chef de l’Etat camerounais.


 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement