Cameroun Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Bataille entre la France et la Suisse  pour le contrôle du Terminal à conteneurs du Port de Douala
 

Cameroun: Bataille entre la France et la Suisse pour le contrôle du Terminal à conteneurs du Port de Douala

 
 
 
 2342 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 29 octobre 2019 - 00:13

Le président Biya et Pietro Lazzeri, ambassadeur Suisse au Cameroun(Ph)


Après une audience jeudi dernier avec Jean-Yves Le Drian, ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, le président Biya a ordonné la suspension du processus de concession du Terminal à conteneurs du Port de Douala-Bonaberi (PAD), provisoirement attribuée à Terminal Investment Limited (TIL). 


Ce lundi c’était au tour de la Suisse de riposter. En effet, le chef d’Etat camerounais a reçu en audience ce 28 octobre 2019, Pietro Lazzeri ambassadeur suisse au Cameroun. Le diplomate helvétique était porteur d’un message du président de la confédération Suisse.

Le président de la confédération suisse a écrit au chef d’Etat camerounais pour plaider la cause de TIL, entreprise de droit Suisse en concurrence avec Douala International Terminal (DIT, filiale de Bolloré) dans le cadre de la concession du Terminal à conteneurs du PAD qui démarre en janvier 2020 et va durer 20 ans. 


Interrogé par la presse après l’audience avec le chef d’Etat camerounais, le diplomate suisse a déclaré qu’il a abordé avec le numéro un camerounais, plusieurs sujets d’intérêts communs, notamment la situation du Nord-ouest et du Sud-ouest, le récent Grand dialogue national et les questions économiques.


Sur ce dernier sujet, le diplomate suisse a évoqué la concession du terminal à conteneurs du port de Douala au profit d’une entreprise Suisse.


Pour rappel, DIT (filiale de Bolloré) et TIL sont en concurrence pour le contrôle du Terminal à conteneurs du Port Autonome de Douala-Bonaberi.

Jeudi dernier, Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général de la présidence de la République, ordonnait sur instructions du président Biya, la suspension de l’attribution du Terminal à conteneurs.


 

 "D’ordre de monsieur le président de la République, j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir suspendre les travaux de finalisation des termes du contrat de concession (…) avec Terminal Investment Limited, adjudicataire provisoire de la concession des activités de rénovation, de modernisation, d’exploitation et de maintenance du Terminal à conteneurs du Port de Douala-Bonaberi en attendant les conclusions définitives de l’affaire société APM Terminals BV Bolloré SA contre Port de Douala pendante au tribunal administratif du littoral", écrivait le SGPR au dg du PAD. "

En effet, DIT filiale de Bolloré concessionnaire du Terminal à conteneurs depuis quinze ans et APMT ont été provisoirement écartés lors du processus de pré-sélection.

Le consortium qui a dénoncé une mise à l’écart "irrégulière" a saisi le tribunal administratif de Douala-Bonandjo.

Le 16 août 2019, le juge administratif a ordonné le "sursis à exécution" de la décision du DG du PAD excluant les actionnaires de référence de DIT


Plus tard, notamment le 12 septembre, Cyrille Bolloré PDG du groupe sollicitait dans une correspondance, l’intervention du chef de l’état camerounais. 


Polémique 

La décision de la présidence de suspendre le processus d’attribution de la concession du Terminal à conteneurs du PAD, a suscité une polémique dans les médias et au sein de l’opinion.


 

Certains médias ont vu comme une contrepartie, l’octroi par la France la semaine dernière d’une enveloppe de 29,5 milliards FCFA pour la reconstruction de la région de l’Extrême-Nord frappée par les exactions de Boko Haram.

 D’autres médias ouvertement pro-Suisse ont rappelé la longue coopération entre la Confédération et le Cameroun.

Une chose est certaine, la France et la Suisse se livrent une bataille feutrée pour le contrôle du Port de Douala, véritable plaque tournante de l’Afrique centrale.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Cameroun: Biya relance Bolloré dans la course pour la concession du Terminal à c...
Paul Biya et Vincent Bolloré (Ph) Sur instructions du président Biya, Ferdinand Ngoh Ngoh le secrétaire général de la présidence, a ord...
Cameroun | Economie      il y a 3 mois
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Par rapport aux années précédentes, estimez vous que l'armée est mieux gérée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Avec ses prises de positions et ses appels à manifester, Monseigneur K...
 
3630
Oui
78%  
 
920
Non
20%  
 
87
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement