Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: CPI, requête du pouvoir d'Abidjan, le camp Affi dénonce l'immixtion du politique dans la procédure et s'interroge
 

Côte d'Ivoire: CPI, requête du pouvoir d'Abidjan, le camp Affi dénonce l'immixtion du politique dans la procédure et s'interroge

 
 
 
 8044 Vues
 
  9 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 30 octobre 2019 - 07:22

Affi N'guessan, Firmin Krékré et Sangaré Issiaka à Abidjan


L’Etat de Côte d’Ivoire a, par l’entremise de ses avocats, demandé à la chambre d’appel de la cour pénale internationale (CPI) de rejeter la requête déposée par Me Altit et son équipe visant à obtenir la restitution de l’intégralité des droits humains fondamentaux de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo en liberté sous condition à Bruxelles.


La branche du front populaire (FPI) que dirige Affi qui s’oppose fermement à cette décision, s’interroge sur les motivations de l’Etat de Côte d’Ivoire.


 

Pour le camp Affi, la requête de l’Etat de Côte d’ivoire visant à éloigner davantage un de ses fils du processus de réconciliation alors même que sa contribution est fortement attendue.


Enfin Affi soutient que l’immixtion du politique dans la procédure juridique à la CPI, laisse entrevoir que la jouissance de l’intégralité des droits de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé réside dans l’alternance que consacrera le vote massif des ivoiriens à l’élection présidentielle de 2020.


Jean Chrésus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  9 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: CPI, requête du pouvoir d'Abidjan, le camp Affi dénonce l'immixtion du politique dans la procédure et s'interroge
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRANBLE DEH
Maître Altit a tendu un piège à ces nullards de RHDP, ils sont tombés dedans. Dramane a peur de Gbagbo. Il a des nuits blanches quand il pense que ce dernier sera libérer bientôt, il fait même des cauchemars, il joue son va tout. Des procès contre le Woody par ci, des procès contre le génie de "Kpô" , Ble Goudé par là. Il a une peur bleue du retour de ces dignes Africains...Dramane Gbagbo rentrera dans dans son pays "pian" !!!. La Côte d'Ivoire ne vous appartient pas pour interdire un Ivoirien et un vrai d'y mettre pied, vous qui avez été accepté au coup de canon et malgré nous dans ce pays, vous voulez l'interdire à un ivoirien un vrai de surcroît, vous êtes entrain de pousser le bouchon loin... Un homme averti en vaut deux...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Loll... Ko piège... Ce kôkôti répète ce qu'il a vu dans la titrologie des journaux bleus... Quel ignare...
 
 il y a 2 ans
SRANBLE DEH
Plus ton cerveau est garni de tes excréments tu ne peux réflechir.
 
 il y a 2 ans
Peace101
Quand des animaux comme le chien sauvage koudou lucifer et aon apprenti orchestre l'exécution de 3 mille personnes innocentes alors OUI si comme vous le pretendez il y'a immixtion pour que justice soit daite alors tant mieux. Qu'est-ce-que vous croyez, que les 3 morts que votre partis de satanés a créé en 2010 suite à votre perte aux élections seraient sans justice ? Moquez-vous. Vous allez comprendre...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
L'escrément dans le cerveau est à son plus niveau, ça delire, ça divague...
 
 il y a 2 ans
Olidecoq
'Drogué
 
 il y a 2 ans
Peace101
Mdrrrr...Oui kôkôti animiste, le peuple attend de pieds fermes le braqueur in chief koudou, rejeté d'une passoire bété, pour qu'il réponde dr ses actes...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
paulalain
-:) Je m'étonne de ce que c'est maintenant que les uns et les autres commencent à dénoncer ce qu'ils appellent "immixtion du politique" dans le procès du Président Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé à la CPI. Certes, j'essaie de les comprendre, car il ne fallait pas le faire à un moment donné pour ne pas se livrer à la vindicte d'Alassane Dramane Ouattara dit ADO. D'autres comme Maître Altit n'avait jamais voulu le faire à cause du professionnalisme. Mais actuellement que le loup est sorti de sa cachette, il faut appeler les choses par leurs noms: CE PROCÈS EST ET A ÉTÉ TOUJOURS POLITIQUE. Depuis l'acquittement du Président Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé, le Pouvoir d'Abidjan n'a jamais pu dormir tranquillement; l'insomnie s'est abattue sur le Palais d'ADO. Ce dernier a beau voyagé à l'étranger, le sommeil n'est jamais revenu. Alors il compris qu'il faut y aller maintenant à visage découvert. Il ne pouvait plus se cacher. Et c'est ce qu'il a fait. Lorsque tout sera fait et les innocents rentreront au bercail, je vous assure qu'ils seront plusieurs à fuir le pays, car ils ne sauront pas se voiler la face. Ils fuiront de honte, car non seulement qu'ils n'ont jamais aimé la Côte-d'Ivoire, mais aussi ils en n'ont livré les fils et les filles à une Cour de Négriers parce qu'ils voulaient le pouvoir. Ils l'ont eu, ils l'ont exercé, mais maintenant, ils ne veulent le laisser tout simplement parce qu'ils l'ont acquis par le sang des Ivoiriens et le buveur du sang n'est jamais assouvi. C'est pour cela qu'ils ont déjà "bouclé" 2020. Mais "qui vivra, verra."
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
On ne pouvait pas faire mieux que ce cancre bété et assimilé frontiste que tu es... Okay si ces chiens bétés gouda et gbagba sont innocents qui sont les responsables de la mort des 3 mille innocents ? Continuez de vous moquez... Un à un vous allez comprendre... Imbé**** !
 
 il y a 2 ans
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter