Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'ivoire: Session extraordinaire du conseil des gouverneurs sur l'augmentation du capital général de la BAD, Ouattara souhaite une hausse de 125%
 

Côte d'ivoire: Session extraordinaire du conseil des gouverneurs sur l'augmentation du capital général de la BAD, Ouattara souhaite une hausse de 125%

 
 
 
 3802 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 31 octobre 2019 - 13:27

Alassane Ouattara et Akinwumi A. Adesina jeudi à Abidjan


La cinquième réunion extraordinaire du conseil des gouverneurs du groupe de la Banque africaine de développement (BAD) se tient en ce moment à Abidjan, capitale économique de Côte d’Ivoire.


Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara a donné le coup d’envoi des travaux de cette session extraordinaire qui prendra une décision en vue de la septième augmentation du capital de l’institution continentale.


Il a à l’occasion salué le Groupe de la BAD qui se révèle être un partenaire stratégique de premier plan pour les gouvernements africains pour avoir intégré les priorités du continent à travers le programme des « high five », le groupe de la banque africaine de développement Les assises de ce jour se tiennent comme l’a indiqué le Chef de l’Etat ivoirien, au moment où le monde évolue dans un environnement international, caractérisé par plusieurs défis d’ordre économique, sécuritaire et climatique.


Selon lui, malgré un contexte préoccupant, les économies africaines ont fait montre d’un formidable dynamisme au cours de ces dix dernières années. 


Prenant l’exemple de son pays, il a ajouté que pour rendre la croissance plus inclusive, le gouvernement a mis en place, avec l’aide de ses partenaires dont la banque africaine de développement, un programme social d’un montant de 1,7 milliard de dollars pour la période 2019-2020, pour couvrir des domaines tels que l’hydraulique, l’électricité rurale, la santé, l’éducation et les pistes rurales.


Il affirme par ailleurs, que l’Afrique ne pourra pas atteindre ces objectifs sans l’appui financier et l’assistante technique des partenaires bilatéraux et multilatéraux parmi lesquels le groupe de la banque africaine de développement occupe une place privilégiée.


Il a révélé que son pays a bénéficié de l’appui multisectoriel de la banque à hauteur de 1730 millions d’unité de compte (UC) entre 2011 et 2019 et a ajouté que c’est l’ensemble des pays africains que l’institution a fortement soutenu.


«Cependant, beaucoup reste encore à faire car selon les dernières estimations de la banque africaine de développement, le déficit annuel de financement des besoins en infrastructures du continent se situerait entre 68 et 108 milliards de dollars, » a-t-il déploré.


 

Son souhait est que le succès de cette importante rencontre permette à la BAD d’accroitre ses fonds propres, d’améliorer ses ratios prudentiels et de maintenir sa notation triple A (AAA). 


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Convaincus que les gouverneurs prendront la bonne décision, celle d’une augmentation générale du capital à hauteur de 125%, qui ferait passer le capital de la banque de 100 à 225 milliards USD, le Président ivoirien est persuadé que les conseils d’administration, le président Adesina et son équipe prendront toutes les dispositions idoines pour la mise en œuvre totale et dans les délais des engagements en matière de réformes pour optimiser les marges de manœuvre opérationnelles résultants de ces capitaux supplémentaires.


Le processus d’augmentation du capital de l’institution continentale a débuté au sein de la haute direction de la Banque depuis deux ans.


Puis, lors des assemblées annuelles en mai 2018 à Busan, en Corée du Sud, faisant suite à la requête de la Direction de la BAD, le Conseil des Gouverneurs a mandaté le Comité Consultatif des Gouverneurs (CCG) d'engager les discussions en vue d’une 7ème augmentation générale du capital (AGC-VII).


La ministre ivoirienne du développement du Plan a rappelé que le Comité Consultatif des Gouverneurs a depuis lors, tenu quatre réunions : à Rome en décembre 2018, à Washington en avril 2019, à Malabo en juin 2019 et enfin en septembre 2019 à Sharm El Sheikh, en Égypte.


Selon, Nialé kaba, l’objectif du processus est de donner à l’Institution les moyens de faire face aux multiples défis de développement auxquels le continent est confronté.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Akinwumi A. Adesina, Président du Groupe de la Banque africaine de développement a, lui, soutenu qu’avec la décision sur l’augmentation générale du capital, la BAD fera le plein.


«C’est un moment historique, pour une décision historique. Votre décision finale sur l’augmentation générale du capital fera sentir ses effets dans le monde entier. Elle nous aidera à faire un grand pas en avant pour l’Afrique, » a déclaré le Président, à l’endroit des actionnaires.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Il a affirmé que le soutien des actionnaires apportera de l’oxygène aux poumons de la Banque pour continuer à grimper, jusqu’à ce qu’elle atteigne le sommet.


Selon lui, grâce à l’augmentation générale du capital, la BAD sera en mesure de développer pleinement l’initiative « du désert à l’énergie », qui permettra de donner l’accès à l’électricité à 250 millions de personnes dans tout le Sahel, dans ce qui deviendra la plus grande zone solaire du monde, mettra en œuvre l’Action positive pour le financement en faveur des femmes en Afrique (AFAWA) visant à leur accorder 3 milliards de dollars de nouveaux financements et doublera son financement climatique pour le porter à 25 milliards de dollars à l’horizon 2025 etc.


En sa qualité de Président de la Banque, il a mentionné qu’il respectera tous les engagements pris dans le cadre de l’augmentation générale du capital, car la Banque a honoré l’ensemble de ses 36 engagements pris dans le cadre de la 6e augmentation générale du capital. Et rassure enfin qu’il en sera de même pour la 7e augmentation générale du capital.

Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Gabon : L'Etat gabonais finalise son rachat de la BICIG
 
 
Gabon : L'Etat gabonais finalise son rachat de la BICIG
Economie
 
Côte d'Ivoire : En plein couvre-feu, le CNRA attaqué dans la nuit de s...
 
 
Côte d'Ivoire : En plein couvre-feu, le CNRA attaqué dans la nuit de samedi par des individus fortement armés qui ont emporté le coffre-fort
Togo :  Le FMI autorise un décaissement de 131,3 millions de dollars
Economie
Togo : Le FMI autorise un décaissement de 131,3 millions de doll...
Togo il y a 1 jour
 
Côte d'Ivoire : Mais au fait comment bénéficier des milliards du Coronavirus?
Economie
Côte d'Ivoire : Mais au fait comment bénéficier des milliards du...
Côte d'Ivoire il y a 2 jours
 
Côte d'Ivoire : Covid19, l'autorité portuaire propose des facilités aux usagers
Economie
Côte d'Ivoire : Covid19, l'autorité portuaire propose des facilit...
Côte d'Ivoire il y a 2 jours
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'ivoire: Session extraordinaire du conseil des gouverneurs sur l'augmentation du capital général de la BAD, Ouattara souhaite une hausse de 125%
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Pour ceux qui ne le savent pas, n'a pas une notation triple A qui le veut. La BAD continue donc d'être une fierté continentale sous Adesina. Maintenant pour la proposition de 125 pourcent d'augmentation, le boss bosseur Ouattara, lui-même exonomiste chevronné sait de quoi il parle. Vu nos besoins continnetaux et exponentiels, j'aurais en tant qu'observateur proposer de tripler le capital actuel, soit environ 200 pourcent d'augmentation. On observe...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Plutôt lire : ...continentaux...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
INTELO√√®
Un voleur et un menteur numéro one
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Augier
La bouche à la virgule se penche de plus en plus et les yeux plus à l'envers.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Kropedale
Puce, tique, sangsue, dis moi, tu dois avoir les dent et la langue en piteux état a force de lecher son cul. Fils fanfaron. Tu comprends quoi dans le fonctionnement de la bad. Un crapaud se prend pour un bœuf lol. Exonomiste chevronné lol, trousseur de chèvre oui.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement