Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana: Togoland, le leader indépendantiste dément sa fuite et lance un appel à Accra
 

Ghana: Togoland, le leader indépendantiste dément sa fuite et lance un appel à Accra

 
 
 
 2989 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 25 novembre 2019 - 16:04

Papavi Hogbedetor (ph)


Charles Kormi Kudzordzi, le leader du mouvement indépendantiste, Homeland Study Group Foundation (HSGF) affirme être toujours au Ghana, contrairement aux affirmations selon lesquelles il aurait fui le pays après avoir proclamé l’indépendance du Western Togoland, un territoire qui comprend les régions de la Volta, de l’extrême Est, du Nord-est et de l'Oti.


Dans une vidéo publiée sur les médias sociaux, le leader Kudzordzi connu sous le nom de Papavi Hogbedetor a déclaré: « De toute façon, je suis dans le pays, je n'ai pas voyagé, je ne suis pas caché ».


Avant cette déclaration, le tribunal de Ho a ordonné le 20 novembre dernier que Kudzordzi soit arrêté de même que deux autres personnes qui ont pris part à sa déclaration d’indépendance du Togoland. En parlant de la suite de l’affaire judiciaire qui a été enclenchée contre lui, il veut se présenter mais d’une manière courtoise « Je veux que le gouvernement fasse preuve de maturité, qu'il m'invite légalement par le biais de mes avocats et je me présenterai pour que l'affaire se poursuive ».


Après des arrestations à Ho parmi les membres du mouvement indépendantiste, le vieil homme a condamné les faits et a déclaré que « Je tiens à dire au gouvernement du Ghana que ce qui a commencé ne se passe pas bien. Arrêter des gens dans les rues, les emmener et les enfermer dans des cellules, en particulier ma femme âgée de presque 70 ans et l'enfermer, non, ce n'est pas la bonne chose ».


 

 
 
 
 


Le leader du groupe indépendantiste a par conséquent appelé à la libération de ses partisans qui ont été arrêtés et a demandé à la communauté internationale de convaincre le gouvernement ghanéen à mettre fin à l'injustice dont sont victimes ses compatriotes.


En attendant une suite à son message, Charles Kormi Kudzordzi a exhorté les chefs traditionnels à veiller à ce que leur peuple reste pacifique au milieu de la controverse « pour que la paix prévale de sorte que tout le monde sache que nous aimons la paix ».


Rappelons que le 16 novembre dernier, le leader du groupe HSGF a proclamé le Togoland en tant qu’Etat indépendant.


 

Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Infrastructures routières, après 33 ans d'attente, l'...
 
 
Côte d'Ivoire : Infrastructures routières, après 33 ans d'attente,  l'axe Jacqueville- Toukouzou-Hozalem bientôt bitumé
Société
 
Côte d'Ivoire : Ouverture de la première usine des femmes à Abengouro...
 
 
Côte d'Ivoire : Ouverture de la  première usine des femmes à Abengourou
Côte d'Ivoire : Banques,  rappel de faire preuve d'une vigilance accrue face aux techniques de piratage et d'escroquerie
Société
Côte d'Ivoire : Banques, rappel de faire preuve d'une vigilance...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : Akouédo, « indignation » de la chefferie pour occupation « illégale » d'une parcelle par l'Etat
Société
Côte d'Ivoire : Akouédo, « indignation » de la chefferie pour occ...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Cameroun : Saisie de 118 pointes d'éléphants dans le sud du pays
Société
Cameroun : Saisie de 118 pointes d'éléphants dans le sud du pays
Cameroun il y a 8 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Ghana: Togoland, le leader indépendantiste dément sa fuite et lance un appel à Accra
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Hmmmm... Cette histoire là devient kabato dêh... On observe...
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Nous@dabord
Le Ghana cité en exemple de pays a la bonne gouvernance et qui de surcroît à refuser " l'aide de la banque mondiale" ce que j'appelle d'ailleurs le "poison mondial" s'est mis à dos le courroux du monde occidental. Et comme il faut un negre de maison pour faire le sale boulot.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
2
Oui
0%  
 
566
Non
82%  
 
120
Sans Avis
17%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement