Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Arrimage CMU/ MUGEF-CI, une journée de protestation  des fonctionnaires annoncée mercredi prochain dans tout le pays
 

Côte d'Ivoire: Arrimage CMU/ MUGEF-CI, une journée de protestation des fonctionnaires annoncée mercredi prochain dans tout le pays

 
 
 
 7119 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 29 novembre 2019 - 11:13

Gnagna Zadi 


Une journée de protestation contre l’arrimage CMU/ MIGEF-CI  des fonctionnaires est annoncée mercredi prochain sur toute l’étendue du territoire national.


C’est la résolution de la plateforme nationale prise le 27 novembre 2019 dont KOACI s’est procuré une copie du document.


 

Ladite plateforme considère que depuis le 18 octobre 2019, date d’entrée en vigueur effective de ‘l’arrimage CMU/ MUGEF-CI, le confort de soins des fonctionnaires s’est considérablement dégradé.


Elle considère que leurs familles sont dans le désarroi, abandonnés à leur sort et obligés de payer les médicaments aux coûts réels, malgré leurs cotisations pourtant perçues par les deux structures arrimées.

La plateforme considère que la CMU et la MUGEF-CI se rejettent mutuellement les responsabilités et que ces problèmes sont la conséquence logique d’un arrimage précipité et mal conçu, décide :


« De l’organisation d’une journée nationale de protestation, le mercredi 04 décembre 2019 sur toute l’étendue du territoire national pour exiger : La suspension de l’arrimage CMU/ MUGEF-CI mal ficelé, et donc source de souffrances pour les fonctionnaires et leurs familles. L’arrêt sans délai de l’imposition insidieuse de la carte intelligente par les responsables de la MUGEF-CI aux fonctionnaires », exige la plateforme dans son document signé par son président, Gnagna Zadi.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Arrimage CMU/ MUGEF-CI, une journée de protestation des fonctionnaires annoncée mercredi prochain dans tout le pays
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Bon, puisque les deux structures se rejettent mutuellement les responsabilités des déconvenues, il faut y voir clair. C'est le moment d'interpeller M. Le PM pour qu'il y jette lui-même un coup d'œil actif sur ce statut qui causerait désagréments. Ceci dit noublions pas qur tout arrtimage et nouveau programme peut présenter des challenges. Même le programme de couverture médicale de Obama dans la puissante USA a connu bien de ratés à son lancement... On avancer donc...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Manuel225
Les leaders syndicaux tel mesmin comoe sont depuis peu aphones. L'on ne mange pas la bouche pleine.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement