Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: 2020, après son audience à l'ambassade de Russie, Babily Dembelé «On ne nous imposera pas une élection, si les conditions ne sont pas réunies »
 

Côte d'Ivoire: 2020, après son audience à l'ambassade de Russie, Babily Dembelé «On ne nous imposera pas une élection, si les conditions ne sont pas réunies »

 
 
 
 4451 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 05 décembre 2019 - 16:18

Babily Dembélé, président du CIDP et sa délégation en audience ce jeudi à l'ambassade de la Russie (Ph KOACI)


Le président du congrès ivoirien pour le développement et la paix (CIDP), Babily Dembélé a conduit une délégation à l’ambassade de la Russie en Côte d’Ivoire.


À sa demande, le président du CIDP a été reçu ce jeudi 5 décembre 2019 en audience à l’ambassade de la Russie en Côte d’Ivoire, apprend KOACI de sources bien introduites.


C’est le deuxième conseiller aux affaires politiques de l’ambassade de la fédération de Russie à Abidjan, Sergei KONDRATEV qui a reçu Babily Dembélé et sa délégation.


Au menu des échanges, la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire et le scrutin présidentiel de 2020.


 

Le président du CIDP, a lors de cet entretien évoqué la nécessité d’un dialogue national avant le scrutin présidentiel d’octobre prochain.

Il reste persuadé que les conditions d’une élection transparente en Côte d’Ivoire ne sont pas réunies pour aller à ces échéances présidentielles d’octobre prochain.


Babily Dembélé, a soutenu que la commission électorale indépendante (CEI) n’est pas consensuelle pour organiser les élections. Il a dénoncé le mauvais découpage électoral tout en évoquant la question du coût de la carte nationale d’identité (CNI) qui reste élevé.


Selon le président du CIDP, il est important que la Côte d’Ivoire soit réconciliée avant une quelconque élection.


Il a partagé avec son hôte ses inquiétudes des germes d’une crise à venir en 2020 si rien n’est fait.


 

Babily Dembélé a demandé à son hôte que la Russie et les autres puissances internationales puissent accompagner la Côte d’Ivoire enfin que les conditions d’un dialogue franc soient créées avant le scrutin présidentiel de 2020.


«Nous proposons d’abord un dialogue national et que chacun vienne dire ce qu’il pense de la Côte d’Ivoire. Pourquoi aujourd’hui, il est impossible de créer les conditions de la réconciliation ? C’est que cela profite à quelqu’un. Celui qui va créer les conditions du désordre en forçant les Ivoiriens en allant à une élection sans que les conditions ne soient réunies nous trouvera sur son chemin, on ne nous imposera pas une élection, si les conditions ne sont pas réunies », a confié le président du CIDP à la sortie de cette audience avec le conseiller aux affaires politiques de l’ambassade de la fédération de Russie à Abidjan, Sergei KONDRATEV.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire: Le GPATE « reconnait » enfin la nouvelle Commission El...
 
 
Côte d'Ivoire: Le GPATE « reconnait » enfin la nouvelle  Commission Electorale Indépendante (CEI)
Politique
 
Côte d'Ivoire : Adoption du plan d'action prioritaire du Gouvernement,...
 
 
Côte d'Ivoire : Adoption du plan d'action prioritaire du Gouvernement, Duncan pour « la conduite du processus électoral pour un scrutin libre transparent démocratique et apaisé »
Gabon: Des rumeurs de kidnappings d'enfants sur fond de crimes rituels  créent «  la psychose », le gouvernement dément
Politique
Gabon: Des rumeurs de kidnappings d'enfants sur fond de crimes ri...
Gabon il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire: 2020, après la rencontre de Bruxelles, Affi confiant  «En 2020, on va gagner la prochaine élection présidentielle »
Politique
Côte d'Ivoire: 2020, après la rencontre de Bruxelles, Affi confia...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Togo: Elections 2020, premier des 6 pays à voter, l'ONU réclame une exemplarité pour les autres
Politique
Togo: Elections 2020, premier des 6 pays à voter, l'ONU réclame u...
Togo il y a 5 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: 2020, après son audience à l'ambassade de Russie, Babily Dembelé «On ne nous imposera pas une élection, si les conditions ne sont pas réunies »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
YAIRAILON
ALLÔ ALLÔ QUELQU'UN A PARLÉ ?
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
OULAI DE BEOUE zea
Merci M. Dembele. Oui la Côte d'Ivoire entre les ivoiriens à la vraie réconciliation veritable. Mais le vice est immense,l'exode étrangère qui se déroule actuellement sur le sol ivoirien donne des migraine. Regardez a Gueyo,Buyo,Kononfla le monde,oui le monde en provenance des pays limitrophes,une fois installée c'est des sacrifices sur les carrefours en vue de diviser Bete et Baoulé comme c'est le cas a SADA. OULAI reviendra dessus vue ses activité par manque de connexion.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Les insignifiants de la politique Ivoirienne se suivent ce jour et se ressemblent. Que du fla fla
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
si c’était quelqu’un qui peut gagner élection municipale même on allait le prendre un peu au sérieux dans ses propos. Mais des tocards comme ça là...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
On ne t'a rien imposé et on ne timposera rien. Cependant, les vauriens et moustiques minoritaires comme toi nempecheront jamais le peuple de s'exprimer et voter... Fais-toi peur... Clown...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Récupération politique, l'église catholique a-t-elle bien fait d'annuler sa marche?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Avec ses prises de positions et ses appels à manifester, Monseigneur K...
 
3630
Oui
78%  
 
920
Non
20%  
 
87
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement